Selon Hélène Le Gal, la France ne va pas ouvrir de consulat au Sahara, mais soutient le plan d’autonomie marocain

Dans une interview au site saoudien en langue française Arab News datée du 20 mai, l’ambassadrice de France à Rabat a exclu l’ouverture d’un consulat de son pays au Sahara occidental comme l’ont fait les Etats-Unis d’Amérique il y a quelques mois. D’après Hélène Le gal, « les consultants sont extrêmement liés à la question du nombre de Français, et assez de peu de Français vivent au Sahara». Pour la diplomate du Quai d’Orsay, certes il y a « quelques centaines qui travaillent dans le secteur du tourisme, mais cela ne justifie pas la création d’un consulat ».

D’un autre côté, l’ambassadrice a jugé que le plan d’autonomie présenté il y a dix ans par le royaume chérifien comme solution pérenne et viable « offre des garanties aux populations sahraouies ».

En ce qui concerne le contrôle de l’immigration clandestine par le Maroc, Hélène Le Gal a insisté sur le fait que l’Union européenne devrait faire plus pour accompagner les pays qui sont en première ligne et en particulier le Maroc. L’ambassadrice française a appelé l’UE à «accentuer son soutien financier » au royaume, jugeant au passage que « le Maroc est un pays fiable, qui prend la lutte contre la migration clandestine très au sérieux, et qui apporte des solutions qui lui coûtent cher ».

« Sécuriser une frontière maritime comme celle du Maroc, en plus des frontières terrestres, c’est quelque chose d’énorme à l’échelle du pays. Il faut donc que toute l’Union européenne se mobilise à ses côtés », ajoute Hélène Le Gal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mohamed 11:44 - mai 21, 2021

    Comme cela a été fait en Algérie, les musulmans éjecteront la France du Maroc. 😎

    1. algerophobe 16:28 - mai 21, 2021

      on n’a aucun problème avec la France qui est et restera un pays ami

    2. mouss 17:47 - mai 21, 2021

      pour vite aller squatter en France ou les harragas algériens pullulent et quand un officiel Français arrive c est la bousculade pour quemander un visa
      d’ailleurs la france a toujours poeid en alegrie quel cretin a part un bounif peut croire qu elle est partie en vous lassant les richesses qui s amenuise de votre sous sol dont vous n avez rien fait l algerie est lememe pays que la France a laisse
      un pied noir revenu en pelerinage sur les lieue de sont enfance s exclame
      en entrant dans le salon ou il a grandi…waaa meme le a pas bouge c est dire
      nous vousavons aide du debut a la fiin de la colonisation frazncaises l hsitoire en temoigne avec l ingratitude que l on sait ..alors vos lecon gardez les pour vous

    3. Mansour Essaïh 18:05 - mai 23, 2021

      Ce n’est pas l’avis des ex-caporaux de la légion étrangère qui gouvernent l’Algérie depuis le premier coup d’état militaire de 1962 et qui adorent la France au point qu’ils ont un pied solidement ancré à Paris et l’autre pied bien chaussé de brodequin de combat pour écraser le Hirak. En fait, en Algérie tout se résume maintenant à Harki vs Hirak.

      Les français, les espagnols et aussi nos frères algériens (les vrais) sont les bienvenus au Maroc. Nous autres marocains, nous avons des cœurs gros comme ça. Mais l’Algérie fera bien d’éjecter de son territoire les terroristes et assassins/violeurs de la même espèce qu’Ibrahim Bon Marché.

      Cet énergumène, qui n’a rien de Ghali, doit payer pour les viols répétés des jeunes filles et des femmes sahraouies à l’Ambassade de la RAST (*) à Alger et dans les camps ‘’SS’’ de Rabouni où sont séquestrés, depuis 46 ans, des sahraouis du Sahara marocain privés par Alger des cartes de ‘’réfugiés’’ des Nations Unies et de l’autorisation de circuler librement comme c’est le cas de tous les réfugiés dans le monde (**).

      Une occasion historique qui s’offre à l’Espagne – qui n’a pas cessé de nous les rabâcher depuis des années – pour soit juger et condamner le criminel Ibrahim Bon Marché, soit le laisser filer et perdre, par conséquent, cette aura artificielle de pays disposant d’un système juridique universel à même de rendre justice à toutes les victimes violées ou assassinés par le monstre, y compris les pêcheurs espagnols froidement abattus par les terroristes du poly-zéros.

      NB :

      (*) RAST = République Arabe (!) Sahraouie de Tindouf. Les arabes sont innocents de cette tragi-comédie comme est innocent le loup du sang de Joseph que la paix d’Allah soit sur lui.

      (**) Paradoxalement, la JUSTICE UNIVERSELLE espagnole n’est pas du tout ! du tout ! du tout ! au courant de cette aberration des normes internationales des droits de l’homme.

      (TRADUCTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR DESTINEE A QUI DE DROIT / (TRADUCCIÓN ASISTIDA POR COMPUTADORA DESTINADA A QUIENES NECESITAN)

      Esta no es la opinión de los ex-cabos de la legión extranjera que han gobernado Argelia desde el primer golpe militar de 1962 y que adoran a Francia hasta el punto de que tienen un pie sólidamente anclado en París y otro pie bien calzado en botas de combate para aplastar al Hirak. De hecho, en Argelia todo se reduce ahora a Harki vs Hirak.

      Los franceses, los españoles y también nuestros hermanos argelinos (los reales) son bienvenidos en Marruecos. Nosotros marroquíes tenemos un gran corazón como así. Pero Argelia hará bien en expulsar de su territorio a los terroristas y asesinos / violadores de la misma especie que Ibrahim Bon Marché (Ibrahim Barato).

      Este fanático, que no tiene nada de Ghali, debe pagar por las reiteradas violaciones de niñas y mujeres saharauis en la Embajada de la RAST (*) en Argel y en los campamentos «  SS  » de Rabouni donde llevan cautivas, desde hace 46 años, saharauis del Sahara Marroquí privados por Argel de las tarjetas de ‘refugiado’ de las Naciones Unidas y de la autorización para moverse libremente como es el caso de todos los refugiados del mundo (**).

      Una oportunidad histórica que se ofrece a España – que no deja de repetirnos desde hace años – de juzgar y condenar al criminal Ibrahim Bon Marché, o de dejarlo que se escape y pierda, como consecuencia, ese aura artificial de un país con sistema legal universal capaz de hacer justicia a todas las víctimas violadas o asesinadas por el monstruo, incluidos los pescadores españoles masacrados fríamente por terroristas del poli-ceros.

      NÓTESE BIEN :

      (*) RAST = República Árabe Saharaui (!) De Tinduf. Los árabes son tan inocentes de esta tragicomedia como el lobo es inocente de sangre de José que la paz de Allah sea con él.

      (**) Paradójicamente, ¡la JUSTICIA UNIVERSAL española no es en absoluto ! en absoluto ! en absoluto ! consciente de esta aberración de las normas internacionales de derechos humanos.

      1. Tarek 18:50 - mai 27, 2021

        La France ne veut pas ouvrir un consulat général à Laayoune ou Dakhla justifié par le nombre de citoyens. Alors qu en est il pour un consulat honoraire comme les autres pays qui l ont fait?

  2. Tarek 17:12 - mai 27, 2021

    Est ce que la France ne veut pas ouvrir un consulat honoraire pour souligner un message très fort à la communauté internationale et surtout européenne.? Et quel autre message elle adresse aux pays qui ont ouvert un consulat à Dakhla ou laayoune? que ça vaut rien? et en terminant c est quoi son jeux? oui, non, ça dépend? Et quoi encore? pour faire une pression.