Algérie : La santé d’Ahmed Ouyahia déclinerait dangereusement

Placé en détention à la prison d’El Harrach depuis le 12 juin dernier, l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia supporterait très mal son incarcération. Selon des informations recueillies auprès de ses visiteurs et rapportées par l’hebdomadaire Jeune Afrique, la santé d’Ahmed Ouyahia a beaucoup décliné. Souffrant d’une maladie grave, celui qui a figuré une trentaine d’années durant dans les hautes sphères de l’Etat algérien, serait « amaigri et moralement très affecté ». Selon les témoignages  de personnes l’ayant rencontré, Ahmed Ouyahia est « méconnaissable, le regard vide et le visage livide ». Il est vrai que l’homme qui a traversé avec aisance pendant des décennies les méandres de la politique algéroise, ne s’attendait pas à terminer sa carrière d’apparatchik dans des geôles où l’a envoyé une armée envers laquelle il a toujours été loyal. Mais, ce qui attriste et préoccupe réellement Ouyahia c’est le sort qui pourrait être réservé à son fils Lamine dont le nom est évoqué dans plusieurs affaires sur lesquelles la gendarmerie enquête en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.