Maroc: le Parlement discrédité continue d’engloutir des millions de dirhams

Au Maroc, le Parlement continue d’engloutir des millions de dirhams en travaux de réfection et d’aménagement. Le dernier chantier en date vient d’être validé et attribué pour des travaux d’aménagement des locaux du siège de la Chambre des représentants que préside Rachid Talbi Alami (RNI au pouvoir).

Selon des documents consultés par nos soins, ces nouveaux travaux d’aménagement vont coûter 13,7 millions de dirhams et le marché vient d’être attribué à la société BATIFEN Conception basée aux environs de Berrechid en banlieue casablancaise.

Travaux inutiles? Pas du tout, répond une source parlementaire. L’édifice qui abrite le Parlement marocain est un joyau architectural presque centenaire et nécessite de réguliers travaux d’entretien.

Les chantiers initiés dans ce sens par les anciens présidents continuent avec Talbi Alami qui en a initié d’autres. L’histoire retiendra que c’est sous sa présidence que le Parlement est passé au vert en recourant à l’énergie solaire. Aujourd’hui, l’Hémicycle tire près de 40% de ses besoins en électricité des panneaux solaires installés sur ses terrasses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.