Maroc: quand Nizar Baraka use de la symbolique pour se survendre

Nizar Baraka est aux anges après avoir été chargé par le roi Mohammed VI de remettre un message écrit, ce lundi 4 mars, au président mauritanien Ould Abdelaziz.
Un honneur, soulignent nos sources à Rabat, pour tout responsable qui se voit chargé d’une telle mission.
Mais, le secrétaire général y voit autre chose et utilise la symbolique d’une telle mission pour se survendre.
Son entourage, à ceux qui veulent l’entendre, affirme qu’il s’agit d’un « grand retour » en grâce pour celui qui a été successivement ministre de l’Economie et des finances et président du CESE.
Le fait est que Nizar Baraka se trouve depuis plusieurs jours en Mauritanie à l’invitation de l’Union pour la République (UPR, parti présidentiel).
Son entourage le présente aussi comme « émissaire spécial » du roi du Maroc.
«C’est exagéré !», relèvent nos sources.
Rabat n’a fait que jouer sur la symbolique puisque c’est Hamid Chabat, prédécesseur de Nizar Baraka, qui a jeté le froid sur les relations entre les deux pays il y a deux ans de cela à travers des déclarations irresponsables.
Donc, il n’y avait pas mieux que de profiter du périple de Nizar Baraka à Nouakchott pour faire un tel geste envers le voisin du Sud. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.