La Tunisie demande le soutien du Maroc pour la présidence du Parlement panafricain

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple vient d’adresser une demande officielle au Parlement marocain pour soutenir la candidature de la Tunisie à la présidence du Parlement panafricain. Selon nos sources, cette demande a été adressée par les canaux diplomatiques et vient d’atterrir au Parlement marocain.

Dans cette missive, les parlementaires tunisiens demandent à leurs homologues marocains de soutenir la candidature de Mongi Rahoui, le jeune député de Jendouba et membre du Parti unifié des patriotes démocrates (MOUPAD) fondé en 2011 et dirigé à l’époque par Feu Chokri Belaid, assassiné le 6 février 2013.

Le Parlement panafricain est présidé depuis 2015 par le Camerounais Roger Nkono Dang. Ce dernier doit passer la main en mai 2018.

Le Parlement panafricain, organe consultatif de l’Union africaine, est composé de 265 parlementaires issus des 53 pays membres à raison de cinq élus par pays et dont, obligatoirement, une femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Yacine 15:55 - novembre 17, 2017

    Je ne sais pas comment le Maroc va faire pour accéder à cette soit disant demande tunisienne ; puisqu’il n’a même pas réussi à évincer les Sahraouis du sommet UE/UA qui se tiendra en Cote d’Ivoire même avec les appuis de l’Elysée !

  2. alilou 13:03 - novembre 22, 2017

    le Maroc n’a aucune influence en Afrique car même avec l’aide d’israel et la france la RASD et son président seront là au sommet d’égal à égal avec le roi.

  3. […] Tunisie à la présidence du Parlement panafricain». C’est ce que rapporte le site français «Maghreb-intelligence», qui précise que cette demande «a été adressée par les canaux diplomatiques et vient […]