À cause de chef du Polisario Brahim Ghali, les Espagnols craignent pour l’avenir de la coopération antiterroriste avec le Maroc

L’Espagne, à travers un ignoble deal avec l’Algérie, a poignardé le Maroc dans le dos en ouvrant ses frontières et ses hôpitaux à Brahim Ghali, chef du Polisario qui fait l’objet, dans le pays voisin du nord, de plusieurs plaintes pour de graves crimes. L’Espagne a permis l’arrivée de Brahim Ghali sur son territoire muni d’un passeport diplomatique algérien (un faux) et sous une fausse identité.

Rabat a vu rouge et, à Madrid, les Espagnols disent ne pas comprendre la «violence» de la réaction de Rabat qui a énergiquement protesté contre ce grave précédent. Une «stupéfaction» feinte pour masquer une très grave erreur que le gouvernement de Pedro Sanchez essaie de maquiller sous des dehors «humanitaires». Comme l’écrit la presse espagnole, Brahim Ghali est l’ennemi numéro 1 du Maroc et lui dérouler le tapis rouge, même pour des soins, est une chose inacceptable.

Passés les échanges entre le Maroc et l’Espagne autour de cette affaire, les Espagnols commencent à se poser d’autres questions, autrement plus cruciales et en premier lieu ce qui pourrait changer en matière de coopération dans la lutte contre le terrorisme et l’immigration, deux dossiers qui donnent des insomnies par uniquement à l’Espagne, mais à toute l’Europe.

«Face à un tel geste d’une hostilité inouïe, comment demander au Maroc de continuer sur le même niveau de coopération, lui dont les services de renseignement ont évité plusieurs attentats et apporté une précieuse aide pour démanteler des cellules terroristes sur le sol espagnol?», commente un expert des relations entre les deux pays, basé à Madrid.

«Comment aussi demander au Maroc de continuer à faire le gendarme pour l’Espagne dans la lutte contre l’immigration clandestine?», ajoute la même source pour qui, en tirant au Maroc dans le dos, l’Espagne s’est aussi tirée une balle (de gros calibre) dans le pied.

Et gageons que ce sera l’incertitude qui va marquer les relations entre les deux pays pour encore longtemps. À moins que Madrid fasse amende honorable et rectifie le tir en permettant, en premier lieu, de traduire Brahim Ghali devant la justice qui dispose de dossiers au kilomètre carré qui l’accablent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK M'HAMED 17:26 - avril 26, 2021

    C’est un vrais, faux, passeport, ce n’est pas pareil, tous les pays en usent pour leurs services, quel crime a commis Brahim Ghali et où ?

  2. Omarof 19:34 - avril 26, 2021

    À mon humble avis, il faut passer à la langue universelle, mondiale, scientifique qu’est l’anglais.
    Les pays anglophones sont beaucoup plus développés que les francophones.
    C’est l’évidence 🤗

  3. Nouri 23:15 - avril 26, 2021

    Effectivement, la plupart des terroristes sont marocains comme la femme arrêtée dernièrement en France.

    1. Ziad 14:17 - avril 27, 2021

      Et ta moukhabarat al Irhabiya ; et les 200 000 morts massacrés par le DRS ; et le GIA; et les terroristes dans le sahel; et khaled kelkal et …. Allah yan3al li maka yahsham

  4. Mohamed 23:48 - avril 26, 2021

    Je n’ai pas lu l’article, car le titre suffit pour comprendre que le mossad marocain, c’est à le makhzen, menace ouvertement l’Espagne d’une frappe terroriste sous faux drapeau, style attentats de 2004 sur Madrid, pilotée depuis le château de Betz dans L’OISE (comme pour Charlie Hebdo) … Mais ces attaques marocaines seront chimiques.

    1. proudtobemorrocan 11:58 - avril 27, 2021

      tu déshonore le nom que tu portes, prends momo comme pseudo, ça te siéra mieux

  5. dz man 13:04 - avril 27, 2021

    L’Espagne n’a rien à faire du Maroc et elle ne le respecte pas du tout.
    Souvenez-vous de l’épisode de l’ilot Persil, comment elle a emballée les soldats marocains dans des sacs comme un sac de patates. L’extrême humiliation qui n’a pas fait réagir le Maroc, la première puissance du Maghreb.
    Le Maroc ne moufte pas, elle va lui jeter quelques miettes qui vont lui clouer le bec à ce mendiant.

    1. Ziad 14:11 - avril 27, 2021

      @Dz la mouche DRS, va vomir sur le site de Nezar

  6. dz man 13:09 - avril 27, 2021

    Cela me fais rire de lire comment vous voulez vous donner de l’importance. L’Espagne occupe le Maroc et vous n’avez pas bouger le petit doigt. Arrêtez votre cinéma qui ne dupe personne.
    Vous n’avez pas les couil…. pour discuter avec l’Espagne. Vous avez oublié la ministre des affaires étrangère espagnole comment elle a sermonnée, Bérouetta chez lui au Maroc.
    Vous racontez ça pour flatter l’égo des AYACHAS pour qu’ils se croient forts.

    1. Ziad 14:26 - avril 27, 2021

      Parce que toi, tu les a. Ainsi que les cabranâtes harki qui ont dilapidé plus 500 milliards de dollars depuis 1975 ( 1000 milliards d’après un site algérien d’opposants ) que tu défends en utilisant l’insulte ici, sur le site d’Algerpart . Khoroto cacheriste