A cause de la Libye, l’armée de l’air tunisienne veut acquérir des chasseurs américains F-16

La montée de l’instabilité en Libye oblige l’armée tunisienne à revoir ses armements. Dotée de vieux F-5 Tiger, l’armée de l’air tunisienne ambitionne de changer, à court terme, son aviation de guerre. Ainsi, le chef d’état-major de l’armée de l’air, le général Mohamed Hajjem, connu pour ses accointances avec le Pentagone puisqu’il a été pendant 3 ans attaché militaire auprès de l’ambassade tunisienne à Washington, pousse pour l’acquisition d’un système d’armement homogène auprès des américains.

En plus des chasseurs F-16 Viper, semblables à ceux acquis par le Maroc au début de la décennie, fabriqués par General Dynamics, le patron de l’armée de l’air lorgne vers les Textron AT-6C « Wolverine », avions légers d’attaque au sol. Ce dispositif aiderait l’armée dans ses interventions contre les terroristes qui s’infiltrent depuis les frontières libyennes et algériennes, notamment dans la région de Jbel Chaambi.

Malgré les difficultés budgétaires de la Tunisie, les Etats-Unis seraient prêts à accorder des facilités de paiement à la Tunisie, essentiellement pour contrecarrer l’offre faite par le suédois Saab qui veut placer ses JAS 39 Grippen, beaucoup moins coûteux que les F-16 Viper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. mouatène 16:37 - juillet 23, 2020

    le cout d’un seul avion de ce type coutera la bagatelle de 19000000 de dollars. ce qui équivaut au prix de la construction d’un mur de défense sur toute la frontière tuniso-lybienne. mettons le prix de deux avions, et la frontière sera hérmétique, et pour longtemps. pourquoi ce gachi alors que la tunisie a besoin du moindre dollar. il doit y avoir un point noire dans cette histoire. y a t-il des avis sur ce point ?

    1. Dali 17:46 - juillet 23, 2020

      35% de commission 😁

  2. Benaldjia 18:32 - juillet 24, 2020

    Ci-dessous, vidéo dans laquelle l’interviewé , le premier ministre malaisien Mahatir Mohamed, parle au sujet des F16:
    Des F16 sont vendues par l’Amérique à la malaisie , sans code source et aucun pays ne peut même l’utiliser pour se défendre sans l’approbation de l’Amérique.! Que diriez vous d’un pays comme la Tunisie ?!
    Aujourd’hui, l’on comprend pourquoi les arabes ont perdu toutes les batailles aériennes avec Israél !

    1. Karim Benzarti 11:44 - juillet 25, 2020

      Nous voulons juste protéger notre pays, ni Israël ni Thaïlande

  3. tounsi blid 09:57 - juillet 25, 2020

    la Tunisie  » militaire  » devrait concentrer ses efforts sur des systèmes de défense sol /air (radars et missiles) trés couteux à l’achat , mais plus viable et efficace en cas d’agression aérienne (à l’image de l’iran qui sait trés bien que son aviation n’est pas au top de la modernité )-
    On pourrait ainsi chercher à avoir des missiles S 200 hawks ou autres systèmes moyenne/longue portée !
    (auprés des américains- français – chinois ou même turques )….
    je vous rappelle que la turquie d’erdogan à fait de la tunisie le 8 ème pays africain détenant des drones de bombardements que même la france ne sait pas produire (reaper q9)

  4. Karim Benzarti 11:39 - juillet 25, 2020

    Un bon renforts pour les Forces Tunisiennes, la place des F-5 est au musée militaire.