Aéroport Rabat-Salé. Quand le prince Hicham se donne en spectacle

Triste spectacle auquel ont assisté, hier dimanche, les usagers de l’aéroport Rabat-Salé. La vedette? Le prince Hicham Alaoui qui fulminait contre tout ce qui bougeait et qui en a fait entendre des vertes et des pas mûres aux malheureux employés de l’aéroport, coupables, à ses yeux, du retard de l’arrivée de ses bagages.
Pour se faire bien entendre, le cousin du roi Mohammed VI qui n’a pas digéré d’attendre à l’instar des autres voyageurs, ne s’est pas privé de brandir son statut privilégié de prince, un statut dont il abuse et qu’il met en veilleuse selon les circonstances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Majid 13:58 - août 14, 2019

    Chassez le naturel il revient au galop
    Tout prince qu’il est il doit attendre ce n’est pas la faute du personnel

  2. Boudriss Ben abba 14:08 - août 16, 2019

    Quelle tristesse ce personnage. Il se permet de le faire savoir aux malheureux employés. Par contre jamais aurait la permission de jouer le « prince »dans un pays européens ni en Amérique. Il aurait été mignôté et interdit de voyager pendant un certain temps. Quelle tristesse, quel niveau. ……!