Akhannouch « dans les habits du chef du gouvernement » recadre sévèrement Benabdallah

C’est une attaque en règle à laquelle s’est livré le quotidien Aujourd’hui Le Maroc, propriété du ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch, dans a livraison du vendredi 20 octobre, contre le ministre de l’Habitat, Nabil Benabdallah. L’article non signé accuse nommément le patron du PPS de ne pas accompagner le projet de Loi de Finances 2018 et de manquer de solidarité envers ses collègues du gouvernement, notamment envers Mohamed Boussaïd en charge du département des Finances. A l’origine de cette charge frontale contre le ministre de l’Habitat, la polémique qui a enflé autour de la suppression dans la Loi de Finances d’une disposition visant à exonérer de l’Impôt sur les sociétés, les logements jusqu’à une valeur de 400.000 dirhams. Le quotidien appartenant au président du RNI accuse Nabil Benbadallah d’avoir passé un deal « unilatéral »avec les promoteurs immobiliers à « ses risques et périls ». En gros, Aziz Akhannouch reproche non seulement à son collègue responsable de l’Habitat d’avoir ourdi un plan visant à le faire apparaître comme une victime d’un règlement de compte de la part du RNI, mais aussi d’avoir promis monts et merveilles aux promoteurs immobiliers « qui bénéficient déjà de beaucoup d’exonérations dans le segment social ». Bien sûr cette passe d’armes entre deux poids lourds du gouvernement se déroule au moment où Saâdeddine El Othmani, nommé chef du gouvernement, est apparemment « hors service ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *