Aziz Rebbah, le ministre «trop cool» qui agace ses collègues du gouvernement

Le ministre de l’Energie et des mines, Aziz Rebbah, a attiré l’attention, samedi 6 janvier, lors de la réunion du Comité Grand froid sur instructions de Mohammed VI. Non pas pour la qualité de son intervention devant ses collègues au gouvernement et les hauts responsables des services sécuritaires et publics, mais par son accoutrement « peu approprié » pour de telles rencontres officielles.

En effte, au moment où tout le monde était habillé comme le veut ce genre de rencontres, le ministre islamiste s’était présenté emmitouflé comme s’il partait à la chasse dans quelque recoin de l’Alaska: blouson sombre et cache-nez. A côté de lui, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, qui présidait la réunion, était en costume cravate, comme son adjoint, le ministre délégué Noureddine Boutayeb, et le reste des officiels. Rappelons que cette réunion se déroulait au siège central de l’Intérieur à Rabat.

Et de deux choses l’une: ou bien le siège du ministère de l’Intérieur n’est pas chauffé, ou alors Aziz Rebbah aurait oublié de prendre sa dose de «Bissara» (purée de fèves), plat célèbre pour donner de l’énergie qui avait figuré sur plusieurs photos des ministres islamistes lors de la constitution du gouvernement Benkirane.

Aziz Rebbah aime faire tâche. Il n’a pas raté sa sortie samedi, suscitant les rires et les chuchotements des présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *