Urgent : Mustapha Salma arrêté et emmené en territoire algérien

Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, chef de la police du Front Polisario, qui avait crée l’événement il y a un mois en soutenant le plan marocain d’autonomie et en appelant

à des négociations sur sa base, a été arrêté mardi après-midi à Mhiriz, une zone frontalière contrôlée par la sécurité militaire algérienne et le Front Polisario. Ould Sidi Mouloud est le premier haut responsable du Polisario à avoir effectué une visite au Maroc sans quitter ses fonctions. Il avait déclaré lors d’une conférence de presse tenue début août à Smara -au Sahara Occidental-, qu’il reviendrait défendre le plan d’autonomie dans les camps de Tindouf. Dans son périple de retour, ce dirigeant appartenant à la nouvelle génération du mouvement séparatiste avait été menacé par la direction du Polisario qui l’avait averti qu’il serait arrêté et incarcéré si jamais il venait à mettre le pied dans les camps de Tindouf. Arrivé mardi dans l’après-midi à Mhiriz où des membres de sa famille sont venus l’accueillir, Ould Sidi Mouloud a été arrêté sans ménagement par un chef de « Katiba » du Polisario qui l’a remis à la sécurité militaire algérienne. L’arrestation s’est passée devant la mère et la fille d’Ould Sidi Mouloud, venues l’accueillir toutes les deux. D’après des membres de sa famille, le sort de Mustapha Ould Sidi Mouloud n’est pas connu et l’on s’inquiéterait pour son intégrité physique. Dans les camps, l’information ne devrait pas tarder à se propager. Dans la soirée du mardi à mercredi, tous les camps ont été soumis à un double quadrillage des milices du Polisario et de l’armée algérienne. Dans les campements, la sécurité du Polisario lourdement armée, monte la garde devant les principaux carrefours.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *