Cas Mohamed Hajib : comment l’Allemagne est devenue le nouveau « Londonistan » des anciens terroristes de Daech

«L’Allemagne est le nouveau Londonistan», affirme un ancien des services secrets français à Maghreb-intelligence. Aujourd’hui, des dizaines d’anciens terroristes qui ont combattu aux côtés de Daech en Syrie et en Irak ont pignon sur rue dans les principales villes allemandes, comme ce fut le cas à Londres à la fin des années 1990 avec les proches d’Al Qaïda.

D’ailleurs, une enquête de la chaîne français M6 révèle les principaux bourreaux de Daech qui ont survécu mènent une vie paisible sous le regard laxiste des autorités allemandes. Les terroristes de Daech semblent avoir trouvé en Allemagne un hinterland où ils se refont une santé en attendant de repasser encore une fois de l’acte. Ces criminels, même confondus par des témoins, ne sont pas inquiété par la justice allemande.

Et pour preuve, un islamiste radical marocain qui était passé par la case prison vient de s’illustrer en appelant les jeunes marocains désireux de se suicider « à provoquer des carnages au lieu de perdre la vie inutilement ». Un appel au meurtre franc et sans détour et pour lequel Mohamed Hajib incite au meurtre et à la violence. Appels pour lesquels la loi allemande prévoit normalement de lourdes peines de prison, mais qui demeurent étrangement impunis.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *