Covid-19. Au Maroc, l’armée prend les choses en main

Face à une situation épidémiologique des plus inquiétantes au Maroc, l’armée prend les choses en main en se chargeant désormais de vacciner de larges pans de la population.

C’est valable surtout pour les grandes villes (comme Agadir, Marrakech et Casablanca) où les Forces armées royales (FAR) ont installé d’impressionnants centres de vaccination dirigés par les cadres des services de la santé militaire.

Et bonne nouvelle pour le Royaume, la campagne de vaccination a été étendue, ce jeudi 5 août, aux personnes âgées de 18 ans et plus.

Pour accompagner cette dynamique, le Maroc compte sur un nouvel arrivage de quelque 3 millions de doses du vaccin chinois Sinopharm dans les jours à venir.

Rappelons que le Royaume a enregistré un record de contamination dépassant 10.500 nouveaux cas en 24 heures, entre le mardi et le mercredi alors que les cas toujours actifs dépassent les 60.000.

Cette situation a poussé les autorités à prendre de nouvelles mesures restrictives, à partir du mardi 3 août, et qui consistent essentiellement en un couvre-feu nocturne entre 21H00 et 05H00 du matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *