Des diplomates américains se font dégager à coup de tomates à Bethléem

Des diplomates du consulat des Etats-Unis à Jérusalem ont dû quitter précipitamment une réunion à laquelle ils participaient ce mardi dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie occupée. Aux côtés d’un expert américain, ils participaient à une séance de formation sur le commerce numérique à l’adresse d’entrepreneurs palestiniens, une réunion brusquement interrompue par quelques manifestants venus protester contre la décision du président Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. La délégation américaine s’est vue contrainte de plier bagage, puis de quitter les lieux en voiture sous une pluie de tomates lancées par les contestataires. Le 6 décembre dernier, Donald Trump avait officiellement reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël, provoquant la colère des Palestiniens qui veulent faire de Jérusalem-Est, aujourd’hui annexée, la capitale de leur futur Etat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Babou 21:50 - janvier 30, 2018

    On devrait les accueillir de La mêmes façons partout dans le monde