Diplomatie. Mais où est donc passé Karim Jamoussi, l’ambassadeur de Tunisie en France ?

Désigné en octobre 2020 à la tête de l’ambassade de Tunisie à Paris pour succéder à Abdelaziz Rassaa, limogé en novembre 2019 pour des soupçons de corruption, Mohamed Karim Jamoussi, ancien ministre de la Justice, n’a pas encore présenté ses lettres de créance à l’Elysée. Inquiétant.

En effet, à défaut de soumettre ses documents au président de la République française, Emmanuel Macron, l’ambassadeur de Tunisie en France ne peut entamer des actions diplomatiques concrètes et le poste demeure, ainsi, officiellement vacant depuis plus de dix-sept mois.

Sous couvert d’anonymat, une source diplomatique a affirmé à Maghreb Intelligence que l’arrivée en retard – injustifiée – du nouvel ambassadeur de Tunisie en France à Paris et la longue période de vacance seraient à l’origine de cet énième imbroglio diplomatique, devenu chronique sous l’ère Kaïs Saïed.

Désormais, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avait payé le prix en décembre dernier. En visite officielle à Paris, il n’a pas été accueilli par une personnalité officielle à l’aéroport, il a été hébergé dans la résidence de l’ambassade et non dans un hôtel choisi par le Quai d’Orsay et ses déplacements ont été faits à bord de la voiture de l’ambassade et non avec une voiture officielle du gouvernement français.

Un déplacement qui s’est résumé à des échanges éphémères avec le premier ministre français, Jean Castex, des photos souvenirs folkloriques et des rencontres officielles sans écho médiatique notable ou des conséquences économiques remarquables… Et la situation est partie pour durer quelques semaines, voire des mois avant la nouvelle cérémonie de présentation des lettres de créance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mohamed 18:18 - avril 4, 2021

    Tout le souvient de la sieste de mini sexe à Paris qui a choqué Trump. 😉😎

  2. Nouri 08:46 - avril 5, 2021

    Et le Maroc ? Niet !!! Le Maghreb, c’est pas seulement l’Algérie et la Tunisie ! Parlez-nous, un peu, de temps en temps, de ce qui se passe dans le royaume d’Hubert Lyautey.