El Sissi, Abdallah II et Salmane, rois d’Israël

Les résultats d’un sondage publié récemment par le quotidien israélien de droite « Maariv » laissent pantois. L’étude qui porte sur la confiance que les Israéliens accordent aux chefs d’Etat des pays arabes, placent le général Abdelfatath El-Sissi en tête des dirigeants de la région susceptibles d’être de bons partenaires pour la paix. Le président égyptien recueille en effet les faveurs des deux tiers des personnes interrogées. Un satisfecit qui peut s’expliquer en raison des relations sécuritaires très poussées entre Le Caire et Tel-Aviv au cours des dernières années. La deuxième position est occupée par le roi Abdallah de Jordanie, avec 61 % de bonnes opinions, probablement en raison des relations « amicales » qu’entretient la maison hachémite avec Israël depuis une vingtaine d’année. La grande surprise est la troisième place occupée par le roi Salmane d’Arabie Saoudite, à qui 52 % d’Israéliens disent accorder leur confiance. Un signal très fort vers la normalisation, déjà en marche dans les coulisses entre le pays qui accueille le troisième lieu sacré de l’islam et l’Etat Hébreu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *