Exclusif. Comment Le général Belkecir a tenté de trahir l’Etat-Major de l’armée algérienne

Le général Ghali Belkecir, le commandant de la Gendarmerie Nationale, fait l’objet d’une inédite enquête pour « complot et trahison », a-t-on appris de sources bien informées et bien introduites au sein du sérail algérien. Cette enquête porte sur les circonstances troublantes de la fuite à l’étranger du général-major Habib Chentouf, l’ex-chef de la 1er région militaire. Selon nos sources proches de ce dossier, Habib Chentouf a quitté, au mois d’avril passé, précieusement l’Algérie alors qu’il devait être convoqué par les enquêteurs de la brigade de Bab Jedid de la gendarmerie algérienne pour qu’il soit entendu à propos de plusieurs dossiers compromettants.

Or, le général Habib Chentouf a été prévenu une semaine auparavant par des officiers de la gendarmerie algérienne afin qu’il puisse prendre toutes ses dispositions dans le but de se prémunir contre ces enquêtes ordonnées par l’Etat-Major de l’Armée algérienne.

A cause de cette « trahison interne », le général Habib Chentouf a pu échapper à la justice militaire algérienne. Les premières investigations lancées par les services internes de l’armée algérienne ont démontré que l’ex-chef de la brigade de Bab Jedid, le colonel Mourad Zaghdoudi, était à l’origine des « fuites » ayant permis d’informer Habib Chentouf de ses futures convocations par les enquêteurs de la gendarmerie nationale.

Ce colonel a été arrêté et transféré à la prison militaire de Blida depuis la fin du mois d’avril dernier.  Après avoir été longuement interrogé lors de son arrestation, ce colonel aurait révélé de nombreux faits sulfureux sur la complicité de son patron direct, le général Ghali Belkecir. L’enquête suit toujours son cours et Ghali Belkecir demeure dans le viseur des services de l’armée qui doutent fortement de sa loyauté vis-à-vis des autorités militaires. Rappelons enfin que ce général a été nommé, promu et longtemps protégé par… Saïd Bouteflika.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. حكيم 09:10 - mai 26, 2019

    شبعنا خرشف مخنا ولا مايقدرش يتبع مادا بينا يفريوها بيناتهم و يعطيونا الصح وين راه حرام هذا التجاذب الشعب راهو مع الحق مهما كانت الظروف .حكم العسكر عمرو ما يكون صافي دايمنا فيه لبارازيط. ممنوع الشفافية فالعسكر و عمرك لا تعرف الصح وين راه
    ربي وكيلهم دنيا و ااخرة

  2. emba 16:19 - mai 28, 2019

    A suivre ces affaires de généraux et de politiques véreux on croit que l’Algérie est bien gangrenée

  3. Jarboa 20:40 - septembre 5, 2019

    Des Voyous en tenue commandent des troupes régulières et des corps constitués qui pillent les richesses de leurs peuple et leurs pays………………..sans scrupule