Exclusif. Que faisait Aziz Rabbah à Londres dans une mosquée gérée par les Saoudiens?

Samedi 3 mars, le ministre marocain de l’Energie et des mines, membre du Parti de la justice et du développement (PJD, au pouvoir), se trouvait à Londres pour donner une conférence sur les « transformations démocratiques au Maroc ». Jusque-là, rien d’anormal pour un membre du gouvernement et dirigeant d’un parti reconnu. Ce qui l’est moins, comme l’expliquent des sources marocaines sur place, c’est que Aziz Rabbah est parti à Londres sans avertir personne, et les officiels marocains en poste dans la capitale britannique ont mal vécu le fait d’être ainsi court-circuités.

« Il y a des usages qui font qu’au moins l’ambassade soit tenue au courant d’une telle visite, même à titre privé », affirment nos sources londoniennes. L’autre question qui soulève la polémique est que le ministre PJDiste est parti à Londres à l’invitation d’une mystérieuse ONG dénommée « Joussour ». Et il a donné sa conférence dans le centre islamique relevant de la mosquée de Regent Park gérée grâce à des fonds et des cadres saoudiens.

Qu’est-ce que cela a apporté à une forte communauté marocaine installée au pays d’Elisabeth II? Rien. Absolument rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. MRE 18:33 - mars 6, 2018

    dites nous en exclusivité ou est passé lalla selma ??

  2. chaoui04 09:18 - mars 7, 2018

    transformations démocratiques au Maroc?Hahahaha laissez moi rire.Celui qui blasphème son roitelet ou en le dessinant en caricature ,c’est la punition royale. DÉMOCRATIE DITES VOUS.Hahahaha.Comment appelle t’on la maladie de gens qui se mentent alors que la réalité est tout autre.. Ex:Democratie=dictature;maroc sous développé = developpé….
    povre marococus.