Exclusif. Israël associée aux projets de fabrication des vaccins au Maroc

Israël est associée aux projets de fabrication des vaccins qui sont lancés au Maroc suite à la signature de conventions, dans ce sens, entre le Royaume, le chinois Sinopharm et les suédois de Recipharm qui produit le vaccin Moderna.

Selon des sources bien informées, Israël a déjà mis la main à la pâte la semaine dernière.
En effet, les israéliens ont commencé la construction, dans l’enceinte du prestigieux Institut Pasteur à Casablanca, de gigantesques locaux qui vont servir à centraliser tous les vaccins produits au Maroc avant leur distribution, que ce soit au Maroc ou à l’étranger.

Une fois produits, que ce soit par des institutions publiques ou privées (les investisseurs étrangers compris), les vaccins sont obligatoirement confiés aux services de l’Institut Pasteur pour homologation, distribution et traçage.
«Ils ont une solide expérience en la matière et ce sera l’une des grandes illustrations de la coopération en chantier entre le Maroc et Israël», affirment nos sources sans toutefois dire si la construction des nouvelles dépendances a été confiée à des opérateurs publics ou privés israéliens.

Mais tout porte à croire qu’il s’agit plutôt d’un organisme étatique. Car, lors de la visite de terrain de la semaine dernière à l’Institut Pasteur, de draconiennes mesures de sécurité ont été prises au sein et en dehors de l’Institut avec la présence d’éléments de la sécurité israélienne.

Dans un premier temps, le Maroc, grâce à ses partenaires internationaux et à la logistique fournie par Sothema, la société marocaine, va produire 5 millions de vaccins contre le Covid-19 par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *