Exclusif. Le général Ahmed Gaid Salah a écouté son médecin et prend du repos pour gérer une grosse fatigue

Non, Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’armée algérienne, et premier détenteur du pouvoir en Algérie, n’est pas mourant et il n’a pas été victime d’un AVC comme le laissent entendre toutes les rumeurs affolantes en Algérie. Le patron de l’Armée algérienne souffre uniquement d’un grand épuisement et se repose au niveau de la résidence militaire située à Ain Naadja (Alger), tout près du siège du commandement des forces terrestres.

Selon nos information, Ahmed Gaid Salah a pris ce repos à la suite des recommandations insistantes de son médecin, madame Brekci dont le mari, un architecte de profession, est un fidèle ami du chef d’Etat-Major de l’ANP. Faisant confiance à son médecin, Gaid Salah a préféré écouter les conseils de son médecin qui lui a bien expliqué les dangers sur sa santé s’il maintient le même rythme de travail et de vie.

En clair, Ahmed Gaid Salah a été contraint de se retirer de la scène politique pour préserver sa santé et pouvoir rester dans son poste jusqu’à la date fatidique du 12 décembre prochain, le jour de l’élection d’un nouveau président qui partagera avec le haut commandement militaire de l’ANP le fardeau du pouvoir en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *