Exclusif. Le général Ahmed Gaid Salah a écouté son médecin et prend du repos pour gérer une grosse fatigue

Non, Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’armée algérienne, et premier détenteur du pouvoir en Algérie, n’est pas mourant et il n’a pas été victime d’un AVC comme le laissent entendre toutes les rumeurs affolantes en Algérie. Le patron de l’Armée algérienne souffre uniquement d’un grand épuisement et se repose au niveau de la résidence militaire située à Ain Naadja (Alger), tout près du siège du commandement des forces terrestres.

Selon nos information, Ahmed Gaid Salah a pris ce repos à la suite des recommandations insistantes de son médecin, madame Brekci dont le mari, un architecte de profession, est un fidèle ami du chef d’Etat-Major de l’ANP. Faisant confiance à son médecin, Gaid Salah a préféré écouter les conseils de son médecin qui lui a bien expliqué les dangers sur sa santé s’il maintient le même rythme de travail et de vie.

En clair, Ahmed Gaid Salah a été contraint de se retirer de la scène politique pour préserver sa santé et pouvoir rester dans son poste jusqu’à la date fatidique du 12 décembre prochain, le jour de l’élection d’un nouveau président qui partagera avec le haut commandement militaire de l’ANP le fardeau du pouvoir en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Arezki 14:17 - octobre 9, 2019

    Vous dites fardeau mais personne ne l à obligé à le prendre encore moins à le porter il s en ai accaparer illégalement donc il assume

  2. Algérie 15:53 - octobre 9, 2019

    T’as bien raison frérot mais pourquoi il se mêle moi perso l’autorise à prendre sa retraite qu’il laisse les algériens en paix que faire avec un énergumène pareil c’est à son entourage de faire travail en le mettant dans le placard

    1. Hamid 09:28 - octobre 10, 2019

      Soyons raisonnables, les limites biologiques sont là alors pourquoi s’ efforcer à aller au delà…

    2. Mebarek Hamdane 20:03 - octobre 10, 2019

      Ne mesestime pas les vieillards
      Il a ramené l’armée Algérienne au 2ème rang africain
      +radiation du terrorisme.
      Tu peux faire ça toi ?

  3. محمدمحمد 17:39 - octobre 9, 2019

    Il faut quand rendre hommage à Gaid salah pour sa perseverence et son courage durant cette étape difficile que traverse notre pays. Imaginons un instant si on n’avait pas cette armée nationale qui s’est avérée dés le début forte et determinée: il y aurait certainement beaucoups de laxisme donc un chaos persistant et des chamailleries insoutenables et infinies autour des soi-disantes questions identitaires  » amazighité , drapeau berbere, laicité, mépris de la langue arabe….et j’ en passe.

  4. aghils-kosseila branes sanhadja 18:33 - octobre 9, 2019

    azul fellawen , bon debarras , lors de son depart je serais l’homme le plus heureux du monde et certainement pas le seul. un dictateur ,un fasciste ,un raciste qui vient de la minorité zmoul qui utilise l’armée et la justice comme instrument de revanche , il a kidnappé beaucoup de gens injustement ,et personne ne le regrettera !!!. comme on dit : » win itekhdemen g’argazen ur tekkes arkassen « . equivalent ,celui qui fait du mal aux hommes ,il sera toujours sur ces gardes , il ne peut meme changer de chaussures ,tout le monde l’attend au tournant…. encore une fois ,bon debarras mayred ou inchallah au tribunal et a la prison pour ces mefaits…. tanemirt ar tufat.

    1. Ayioun 21:24 - octobre 10, 2019

      Est comme ça tes cousins les étrangers sur tu connait très bien viendrons pour s’occuper de ton avenir
      Quelle honte
      Si c’est pas lui qui pouvez nous deparasser de el issaba même s’il été avec eux il nous deparasser d »eux
      Et ca l’avenir ne l »oublira jamais

  5. Omar 20:04 - octobre 9, 2019

    Réveille toi mon Maroc….pas de confiance à l’Algérie

  6. عبدالقادر موسى 21:46 - octobre 9, 2019

    je souhaite un bon rétablissement pour Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-Major de l’armée algérienne

  7. Kamel 07:15 - octobre 10, 2019

    Non un cochon comme lui ne pourra jamais tomber malade c’est a cause de ce qui l’attend à la prison de el harrach qui le bouleverse là-bas il ne pourra plus jamais de la vie avoir son pontalon sur lui premier jours premiere grossesse

    1. Yacine 09:17 - octobre 10, 2019

      Pourquoi traiter Gaïd Salah de cochon ? Je n’aime vraiment pas ce gars là. Mais vous arrivez à le rendre sympathique en l’insultant. Etes vous au courant des multiples sanctions de Trump sur des pays qui ne sont pas d’accord avec lui ? Ici même on parle de groupes de pression qui veulent obliger la CEE à prendre des sanctions sur l’Algérie ? Si les occidentaux croyaient vraiment dans la démocratie ils nous prouveraient déjà que la vie d’un palestinien, d’un houti , .. est au moins égale à celle des chiens que défend Brigitte Bardot.

  8. Bari 12:30 - octobre 10, 2019

    Prompt rétablissement
    Ce repos mérite vous permettra de tenir bon contre tous vos détracteurs jusqu’à l’élection du nouveau président qui assurera legitimement les pleins pouvoirs

  9. Meziane 15:04 - octobre 10, 2019

    Maghreb Intelligence semble être le chargé de communication de qui ont sait! Et nos porte paroles, pourquoi ils sont payés?

  10. elhoussine 07:37 - octobre 11, 2019

    Il (gaid sakah) devrait se retirer honorablement et placer un autre ou laisser l armée décider du prochain chef de l état major de l armée…Il a du surement la voix hostile du peuple a son égard…Et l armée en général lui est hostile….Mieux vaut tard que tard de prendre la bonne décision que l histoire gardera sur lui !

  11. Galf 11:36 - octobre 11, 2019

    Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

    1. Ouardidouche 20:53 - octobre 11, 2019

      Je souhaite un bon rétablissement pour gaid je pense que les algeriens se trompent d’ennemi les enjeux sont clairs on veut anéantir l armée algerienne et spolier les
      richesse du pays les lois sont modifiés aux profit des étrangers personne ne dénonce nous sommes très loin des véritables débats c est malheureux

  12. محمدمحمد 17:28 - octobre 14, 2019

    Toutes les informations sur l’état de santé de Gaid Salah pourtant vehiculées par des journaux dits serieux se sont avérés maintenants fausses. C’est dire le mepris que vouent ces organes au lecteurs et a l’étique journalistique. Algériens, soyez prudents: ces gents veulent en fait t’empecher d’aller aux urnes en imposant leur feuille de route et leurs objectifs malsains contraires aux ideaux du premier novembre.