Exclusif. Les Américains prennent contact avec le général Gaïd Salah  

Les Américains sont très inquiets de la tournure que prennent les événements en Algérie. Le démantèlement rapide et brutal du clan Bouteflika a soulevé des interrogations sur les véritables intentions de l’état-Major de l’ANP. A la suite de l’emprisonnement de Saïd Bouteflika, du général Toufik et du général Bachir Tartag, le Département d’Etat américain, aurait par des officiers de liaisons de l’ambassade US à Alger, pris attache avec les collaborateurs du chef d’état-Major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, pour demander des renseignements et réclamer des explications à propos de ces arrestations spectaculaires.
Said Bouteflika et le général Toufik avaient entretenus pendant de longues années de bons contacts avec Washington. Les diplomates américains et les services de la CIA connaissent parfaitement ces deux personnages. Leur brutale incarcération a jeté le trouble au sein du Département d’Etat américain qui redoute une déstabilisation dangereuse de l’Algérie. L’entourage du chef d’état-Major de l’armée algérienne aurait rassuré ses interlocuteurs américains en expliquant qu’il s’agit d’une opération « judiciaire » obéissant à des critères de sécurité nationale. Les proches collaborateurs de l’homme fort du moment en Algérie auraient assuré que les trois personnalités incarcérées à la prison militaire de Blida seraient bien traitées et bénéficieraient d’un procès juste et équitable. Quant aux enjeux sécuritaires, l’institution militaire algérienne aurait confié aux émissaires américains qu’il s’engageait à les maîtriser quels que soient les sacrifices auxquels il faudrait consentir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bilek Said 09:31 - mai 7, 2019

    En langage diplomatique on parle d’intérêts et de bons rapports avec les états et les institutions, ou avec les individus ?
    Serait ce une confirmation de culpabilité de ces personnages arrêtés.
    Quel est l’intérêt de leurs prise de défense, Quel est l’enjeu?
    La réponse de Gaid Salah est a sa juste mesure.

  2. ALEM HARCHAOUI 17:46 - mai 7, 2019

    Je trouve la réponse de l’entourage de Ahmed Gaid SALAH très à propos d’une finesse exquise.

    1. Karim 13:50 - mai 8, 2019

      La réponse d’une extrême dangerosité en particulier la dernière phrase.

      1. Morjana 15:18 - mai 9, 2019

        J’allais écrire exactement le même commentaire. La dernière phrase fait craindre le pire.

  3. Stamboli 03:48 - mai 8, 2019

    On ne fait pas de queue de poisson à un vieux routier, un vieux dicton arabe dit : qui creuse la tombe de son semblable tombe dedans !

  4. Pacha Amar 11:41 - mai 8, 2019

    Personnellement J ai des doutes sur l incarcération des 3 cerveaux

  5. Henin 11:51 - mai 8, 2019

    En résumé,qu’ils se retirent tous

  6. Oumeri 12:05 - mai 8, 2019

    La question cardinale, c’est quand l’Etat Major retournera dans ses casernes pour les laisser Algériens construire une Algérie nouvelle, algérienne, plurielle, ouverte, tolérante et juste. L’armée portugaise de la révolution des œillets est un exemple dont il faut s’inspirer.

    1. Karim 13:48 - mai 8, 2019

      L’armée portugaise une armée dictateurs.l’armee algérienne été une armée criminelle

  7. Slimane 14:43 - mai 8, 2019

    Fermer vos gueules les descendants des harkis,GAID et la nouvelle génération des généraux parce qu’ils derangent les intérêts des français et khalidjtes ,yal klabb

    1. Wadjinny Abderrahmane 00:11 - mai 9, 2019

      Ç’aurait été des officiels français qui se seraient « inquiétés » ,le tollé que ça aurait provoqué !!!…

    2. Mustapha 18:08 - mai 22, 2019

      C’est toi le descendant des traîtres immondes ennemis de notre pays…ton Gaid Salah est probablement le pire traître que l’Algérie ait connue depuis 1962. Alors les insultes envers le peuple pour essayer de faire peur… y’a Faquou ! Vous êtes des voleurs et des malhonnêtes avérés , notre valeureux peuple paye toujours ses dettes, espèces de chiens galeux..
      Vive l’Algérie éternelle.

  8. Sofiane 16:08 - mai 8, 2019

    Évidemment « l’informateur » ne site aucune source. Faut le croire sur parole. Comme d’hab !

  9. H. Villers 17:02 - mai 8, 2019

    C’est ce qu’on appelle la guerre médiatique par l’infox. Gaïd Salah est en train de régler des comptes personnels sous couvert de lutte contre la corruption, pour berner le peuple. Il n’acceptera jamais la rupture avec le système corrompu qui l’a fait emergé, car lui-même traîne de grosses casseroles comme l’assassinat du wali de Annaba et l’ascension vertigineuse de l’affairiste Baha Eddine Tliba.

  10. Djamel BOUNOUH 18:04 - mai 8, 2019

    Seule solution pour sortir indemne est sur ce lien. https://www.facebook.com/djamel.eddine.37853/posts/695088454280711

  11. Bouzid 20:51 - mai 8, 2019

    Bonne nouvelle au cas où ce cher GAID aura des velléités répressives contre les manifestants, il doit comprendre qu’ il n a pas les mains libres

  12. Ouzid 22:21 - mai 8, 2019

    L’état major serait inspiré de retirer l’institution militaire du champ politique destiné aux gens qualifiés pour mener la transition à bon port

  13. Mabrouk Mezhoud 06:35 - mai 9, 2019

    La question qui se pose actuellement, vu l’état flagrante de ce qui se produit sur le plan politique et militaire, en Algérie, qui est derrière toutes ces manœuvres ? La réponse est très ambigue a sa voir que les évènements et le revendications n’ont aboutits a rien sauf, a facilité la tâche a gaid Salah de se débarrasser la scène de toute la mafia et le clan Bouteflika, pour laisser le terrain vide au clan gaid Salah. En conclusion, et comme réponse a la question posée, c’est le système qui a provoqué le soulèvement du peuple, dans le but de régler ses comptes a l’intérieur du système et de le renouveler.