Exclusif. Mohammed VI relève de ses fonctions le général de brigade Abdeslam Tamidi, chef du 5ème bureau des FAR

C’est un gros coup de tonnerre dans le ciel des Forces armées royales (FAR). Mardi 28 août, le patron de l’un des plus importants services de l’armée marocaine a été relevé de son commandement par le roi Mohammed VI, chef suprême des FAR. Selon des sources bien informées à Rabat, le limogeage du patron du 5ème bureau, chargé du renseignement militaire au sein de l’armée marocaine, mais également du suivi et de la surveillance des intrusions au sein des FAR, est intervenu suite à de graves « fautes professionnelles ». Notre source à Rabat s’est bien gardée de nous révéler la nature de ces « fautes ». Rappelons que le 5ème bureau, créé en 1956, s’est par la suite détaché du Deuxième Bureau, l’autre service de renseignement des FAR, afin de devenir une entité autonome en 1976.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *