Exclusif. Pourquoi Gaïd Salah s’est rendu mardi soir à la Résidence présidentielle de Zéralda pour rencontrer Abdelaziz Bouteflika

L’opération a été savamment orchestrée. Au moment où Gaïd Salah réunissait tous les hauts responsables du pays aux Tagarins, le siège du ministère de la Défense Nationale, Abdelaziz Bouteflika préparait officiellement sa démission pour la remettre au Président du Conseil Constitutionnel, Tayeb Belaïz, en présence d’Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la Nation, deuxième personnage de l’Etat. Juste après la fin de cette cérémonie, Ahmed Gaïd Salah s’est rendu à la résidence présidentielle de Zéralda où séjourne Abdelaziz Bouteflika pour le rencontrer et le rassurer concernant le devenir de son frère Saïd. Ce dernier, comme l’a révélé le média algérien Algérie Part, a été placé sous résidence surveillé pour le « neutraliser » et l’empêcher de perturber la transition politique qui doit se mettre en place en Algérie.
Mais son frère Abdelaziz a reçu des assurances concernant la sécurité et intégrité morale et physique de Said. Ahmed Gaïd Salah s’est engagé à protéger les frères Bouteflika. Selon nos sources, Abdelaziz Bouteflika et Gaïd Salah ont conservé leur amitié et le vieux général a promis à son ami le « Président » qu’il veillera sur sa sécurité jusqu’à son dernier souffle. D’après nos sources, Abdelaziz Bouteflika est alité et très malade. Son état de santé s’est détérioré depuis son retour de Suisse. Il aurait lui-même approuvé son départ pour permettre à l’Algérie de tourner la page et d’en finir avec cette instabilité dangereuse. Mais son frère Saïd a tout fait pour tenter de garder le pouvoir entre les mains de la « famille » en prenant le risque d’affronter les généraux du haut commandement militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. fizi 21:11 - avril 3, 2019

    lecture visible sur la situation en Algérie bravo.

  2. AomarSebai 07:44 - avril 7, 2019

    Intéressant.Les services reviennent dans le giron de l’ANP..L’armée remet un pied dans les affaires des civils.Est un bien ou un mal? Bien malin celui qui sait.