Exclusif. Pourquoi la nébuleuse « Daech » n’a pas revendiqué l’assassinat des deux touristes scandinaves au Maroc

Plus de deux semaines après l’assassinat de deux jeunes touristes scandinaves au Maroc par une cellule terroriste qui a prêté allégeance à l’Etat islamique et à son leader Abou Bakr al-Baghdadi, l’organisation terroriste n’a encore pas revendiqué cette action. Que ce soit à travers un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux ou dans ses publications Al Aamaq et An-Nab, Daech n’a fait aucune mention du meurtre en décembre des deux jeunes femmes scandinaves.

« Un désaveu pour cette cellule terroriste marocaine de la part de la franchise internationale du terrorisme qui ne cautionne pas de montrer des femmes nues ou à visages découverts », estime un spécialiste des mouvements terroristes. Pour sa part le spécialiste du terrorisme islamiste Romain Caillet estime dans un tweet que la non revendication par Daech de l’assassinat commis dans le haut Atlas marocain ne permet pas aux loups solitaires marocains de franchir un nouveau pallier en excipant la validation de leurs actions par la nébuleuse terroriste.

Il faut dire que les services de renseignent marocains-DGST- mènent depuis plusieurs années une guerre sans relâche contre les cellules terroristes en constitution dans le royaume chérifien. Des actions préventives sont continuellement menées contre les personnes qui ont prêté allégeance à Daech ou qui essayaient d’échafauder des actions violentes dans le pays. Un succès qui a permis aux services marocains de «donner un coup de main » à certains pays européens pour les aider à déjouer des attentats qui étaient sur le point d’être perpétrés.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *