Exclusif. Sonatrach et l’armée algérienne concluent une étrange convention avec une prestigieuse clinique suisse 

En pleine crise financière, l’establishment algérien continue de dépenser sans compter à l’étranger pour s’assurer des soins de santé de très grande qualité. Pour preuve, le ministère algérien de la Défense et Sonatrach, la première compagnie d’hydrocarbure en Afrique, ont secrètement conclu une convention avec la célèbre et prestigieuse clinique suisse La Prairie, a-t-on appris de plusieurs sources sûres. Située à Montreux, cette clinique est réputée pour ses soins de haut niveau et ses tarifs…exorbitants.

De 14 000 euros (en chambre) à 20 000 euros (en suite) pour une semaine de revitalisation, seuls les VIP peuvent s’offrir la cure de jouvence indispensable à leur bien-être. Désormais, les hauts responsables de l’armée algérienne et de Sonatrach vont pouvoir se soigner à Clarens-Montreux et investir les 59 chambres et suites réparties dans trois bâtiments reliés par des galeries souterraines ornées de vitrines de luxe.

Selon nos sources, cette convention a été conclue et négociée avec la luxueuse clinique par le biais de Samco,  filiale de Sonatrach, basée à Lugano en Suisse. Rien n’a en revanche filtré concernant le montant précis du coût d’un tel accord pour l’armée algérienne et Sonatrach, même si certains évoquent le chiffre de deux millions de dollars.  Rappelons que ces dépenses somptuaires sont engagées alors que le secteur de la santé en Algérie connaît un sérieux chamboulement avec une grève très dure menée par les 13 000 médecins résidents dans tout le pays, et que d’autres acteurs du corps médical tentent de s’organiser pour rejoindre la protestation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *