Iran : plusieurs hauts gradés pasdarans sous les verrous 

C’est à un véritable Etat dans l’Etat auquel veut s’en prendre aujourd’hui le président iranien Hassan Rohani, encouragé et soutenu par le Guide suprême de la révolution Ali Khamenei. Selon plusieurs sources diplomatiques à Téhéran, plusieurs hauts gradés du corps des gardiens de la révolution seraient aujourd’hui en détention. Si la raison officielle pour justifier ces arrestations invoque prévarication et de détournements de fonds, il s’agirait bel et bien d’une guerre de succession ouverte pour succéder au Guide suprême bientôt octogénaire. Selon ces mêmes sources, Ali Khamenei en personne aurait ordonné au président Hassan Rohani de diligenter une enquête sur le pouvoir économique des gardiens de la révolution. Ce corps paramilitaire d’élite, encouragé pendant huit ans par l’ancien président Ahmadinejad, s’est infiltré dans tous les secteurs économiques du pays. Du pétrole à l’industrie en passant par les télécommunications, les forces dirigées par le général de division Mohammad Ali Jafari et placé directement sous la tutelle du Guide de la révolution, contrôleraient aujourd’hui quasiment un tiers de l’économie iranienne. Une puissance économique renforcée par une présence importante au Liban, en Syrie, en Irak, au Yémen et dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. « Les pasdarans sont devenus une véritable menace pour la bureaucratie officielle. Ils ont leur mot à dire sur tout ce qui se passe en Iran », confie un ancien ministre du président Mohamed Khatami. Ce qui explique que les Gardiens de la révolution aient fait campagne en faveur d’une nouvelle candidature de Mahmoud Ahmadinejad, à l’encontre de la règle d’équilibre entre libéraux et conservateurs au sein du régime. Il aura fallu tout le prestige d’Ali Khamenaei pour les en dissuader. Conscient de la fragilité de cet équilibre, le Guide de la révolution ne veut en aucun cas laisser les pasdarans décider seuls de sa succession. La réduction de leur pouvoir économique n’est que le premier épisode d’une guerre de clans qui va crescendo depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *