Khalif Haftar perd le commandement de l’armée

En novembre dernier, quelques 150 anciens officiers et sous-officiers de l’armée libyenne réunis en conclave à Al-Beida dans l’est de la Libye décident à l’unanimité de nommer le général Khalif Haftar comme nouveau chef d’état-major. Par cet acte non concerté avec le CNT, ils tentent de mettre Mustapha Abdeljalil devant le fait accompli. [onlypaid] Leur souci étant de mettre fin au règne des Thowars et de reconstituer les forces armées libyennes. Cela dit, le CNT fait la sourde oreille et ne réagit pas. Pressé, Abdeljalil refuse d’officialiser la nomination du général Haftar. Ce dernier, même s’il a participé à la révolution depuis le début et même s’il est considéré comme l’un des plus anciens hauts gradé libyens toujours en vie, suscite les soupçons des milliers de Thowars qui l’accusent d’être un homme de la CIA. Ce qui est un peu vrai, puisque depuis qu’il a quitté la Libye, Haftar s’était réfugié aux Etats-Unis et a participé à déférentes tentatives de la CIA de renverser Mouammar Kadhafi. Retournement de situation donc, hier mardi, puisque le président de la CNT et le premier ministre viennent tous les deux de donner leur accord pour la nomination du colonel Youssef al-Mangouch comme chef d’état-major de l’armée nationale libyenne. Mangouch qui vient d’être promu dans la foulée général a été à la retraite anticipée quand la révoltions a éclaté. Il a participé aux combats dans l’est du pays jusque mois d’avril quand il est tombé dans une embuscade tendue à Brega par les combattants kadhafistes qui l’ont arrêté et transféré dans une prison de Tripoli où il attendait d’être exécuté. Youssef al-Mangouch a été finalement libéré lors de l’assaut de la rébellion contre la capitale libyenne fin août dernier. Le nouveau chef d’état-major aura pour mission urgente d’intégrer quelques dans les rangs de la nouvelle armée nationale, les 50 mille combattants qui sillonnent la Libye, armes au poing et sèment souvent terreur et désolation.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *