La HACA championne de la coopération Sud Sud

L’Assemblée des Présidents des instances francophones de régulation n’a pas tari d’éloges envers la haute autorité de la communication audiovisuelle. Les sages francophones ont même qualifié le travail des Marocains « d’exceptionnel ». [onlypaid] Lors de la réunion qui a eu lieu à Bruxelles, les activités du  Réseau Francophone des Régulateurs des Médias (REFRAM) ont été minutieusement passées en revue. D’après des sources présentes sur place, le travail des Marocains a été unanimement salué, notamment pour l’aide technique qu’ils ont apportée aux régulateurs subsahariens. La HACA a procédé à l’installation de logiciels qu’elle a mis au point et qui ont aidé les instances de régulation du Sud à bien mener leurs missions. Il faut dire que depuis sa création, il y a quelques années, le régulateur marocain n’a pas chômé. Que ce soit en interne où elle a pu mener à bien les deux opérations de libéralisation des ondes, ou à l’international où elle a pu faire valoir son expertise et son savoir-faire, la HACA s’est taillée une réputation d’efficacité qui l’a propulsée véritablement au rang de leader dans l’espace francophone. Une réussite qui ne manquera pas de donner des idées à d’autres régulateurs de la région, conscients  qu’une autorité régulatrice indépendante et efficace est un gage de démocratie.[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *