Le conseiller royal Taïeb Fassi-Fihri annoncé à l’ambassade du Maroc à Washington

Après la nomination de la nouvelle équipe gouvernementale, ce sont les corps des walis-gouverneurs et des ambassadeurs qui vont connaître dans les prochaines semaines un sérieux lifting. C’est dans ce cadre que des informations qui sont parvenues à Maghreb-intelligence depuis Rabat font état de la possible nomination de Taïeb Fassi-Fihri, conseiller du roi Mohammed VI, au poste d’ambassadeur du royaume chérifien à Washington. L’homme qui a officié à la tête de la diplomatie marocaine pendant dix-huit ans, en tant que secrétaire d’Etat et puis en tant que ministre pleins galons, devrait remplacer la princesse Lalla Joumala, en poste aux Etats-Unis depuis 2016. La cousine du roi du Maroc pourrait être nommée quant à elle à la prestigieuse ambassade du Maroc à Paris.
Il faut rappeler que Taïeb Fassi-Fihri est un fin connaisseur des relations maroco-américaines, puisqu’en 2002 il était le coordonnateur, responsable et interlocuteur unique des autorités américaines pour la négociation de l’accord de libre-échange entre les États-Unis d’Amérique et le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dr Ben Kirat 10:06 - octobre 11, 2019

    Quand va-t-on finir avec ce clan consanguin des beldiyines fassi? Est-ce qu’il faut garder cette gangrène qui a introduit et collaborée avec le Protectorat et les sultans corrompus du Maroc depuis la nomination d’Abdellah et Abbas el Fassi par Hafid, aux fonctions d’ambassadeur à Paris « n 1908, grand vizir et ministre des affaires étrangères….