Le Makhzen rassure les islamistes du PJD

Le PJD reprend du poil de la bête. Malgré les suspicions qui entourent ses positions «doctrinales», le parti islamiste semble être dans les bonnes grâces du «Makhzen».

Tout le monde à Rabat a remarqué, en effet, la lettre de condoléances adressée par le roi Mohammed VI à Mustapha Ramid, tribun du PJD, jadis honni par le Makhzen. Cette sollicitude royale intervient alors que les islamistes du PJD étaient engagés dans une guerre totale contre le festival Mawazine et notamment contre le chanteur Sir Elton John dont les tendances sexuelles déplaisent fortement aux « puristes » du PJD. Attajdid, porte-voix du parti islamiste, a mené une campagne acharnée contre la présence du chanteur anglais à Rabat. Cette campagne qui a agité le landerneau politique r’bati n’a pas été sans conséquences. La chaîne nationale de télévision qui transmet chaque soir, en direct, les soirées Mawazine a fait l’impasse sur le concert d’Elton John préférant retransmettre celui du syrien Wael Jassar plus consensuel.
En même temps, la maison de Mustapha Ramid a été le théâtre d’une rencontre entre plusieurs oulémas marocains et le prêcheur-star égyptien Youssef Qaradaoui dont les déclarations relayées par le quotidien Attajdid n’ont pas tari d’éloges à l’égard du royaume chérifien. Le PJD, fort de la sollicitude royale, veut bien montrer qu’il est capable de se comporter en parti «normal et responsable».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *