Le roi Mohammed VI, qui séjournait au Gabon pendant la tentative de coup d’Etat, « n’aurait montré aucun signe d’inquiétude »

Quand le 7 janvier 2019, le lieutenant Kelly Ondo Obiang appelait, sur les ondes de la radio gabonaise, au renversement du président Ali Bongo, le roi du Maroc se reposait dans sa résidence d’Ekwata à la pointe Denis en face de la capitale Libreville où le coup d’Etat était en cour. Mohammed VI qui, selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, séjournait au Gabon depuis le 24 décembre n’aurait montré aucun signe d’inquiétude. Un bâtiment de guerre de la marine royale, une frégate, mouillait au large de La pointe Denis depuis l’arrivée du souverain alaouite et jusqu’à son départ du Gabon le 9 janvier dernier. Mohammed VI entretient depuis des décennies des rapports « familiaux » avec la famille du président Bongo. En plus, le roi tient à avoir des relations avec tous les clans qui gravitent autour du président Ali Bongo auprès des qui il lui arrive souvent de jouer « les pacificateurs », remarque Jeune Afrique.     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *