Mali. Le roi Mohammed VI aux petits soins avec l’influent chérif de Nioro

Le 28 septembre, au milieu d’une foule en liesse, le très influent guide spirituel Mouhamedou Ould Cheikh Hamahoullah dit Bouyé Haidara, quitte son fief de Nioro du Sahel pour se rendre à Bamako où il devait rencontrer le lendemain l’émissaire du roi du Maroc. Pour les Maliens, le déplacement du chérif de Nioro est en lui-même un grand événement, tellement sont rares ses escapades hors de sa zawiya.

Mais cette fois-ci, l’homme de religion vénéré par des millions d’adeptes au Sahel et en Afrique de l’Ouest ne pouvait refuser l’invitation du souverain chérifien (tous les deux sont descendants du prophète) pour se rendre à Bamako afin de rencontrer le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

C’est donc à bord d’un jet royal, envoyé spécialement par Mohammed VI à Bouyé Haidara, que le chef religieux âgé de 82 ans a fait le voyage vers la capitale malienne. Selon des sources locales, c’est la première fois depuis 2016 que le Chérif de Nioro quitte son fief, lui qui est habitué à recevoir chez lui décideurs, hommes d’affaires, diplomates et même certains présidents africains qui viennent demander conseil.

Le Maroc est fermement engagé pour la résolution de la crise malienne. Rabat tente de jouer un rôle de facilitateur et de médiateur entre les forces maliennes en présence. Il faut rappeler que le roi Mohammed VI, en tant que commandeur des croyants, jouit de beaucoup d’estime auprès des notabilités religieuses du Mali et des pays d’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kamel 12:10 - octobre 11, 2020

    Le prophète n a pas laisser derrière lui des bâtards. M6 le homo roi