Maroc : La députée islamiste Amina Maa Al Aïnain au cœur d’une grande polémique vestimentaire

Encore une fois, un des dirigeants les plus en vue du PJD, parti islamiste qui conduit la coalition gouvernementale au Maroc, se retrouve dans l’œil du cyclone en raison de comportements contradictoires avec la supposée ligne rigoriste du parti. Ces derniers jours, des photos prises à Paris de la députée Amina Maa Al Aïnain, en tenue occidentale et cheveux dévêtus, ont fait le tour des réseaux sociaux, suscitant une grande polémique entre les adeptes des libertés individuelles et ceux qui voient dans ce comportement une pure « hypocrisie politique ».   

Et ce n’est pas la première fois que des dirigeants du PJD se font prendre la main dans le sac. En 2015, deux prédicateurs stars, Fatima Nejjar et Moulay Omar Benhammad, proches du parti, se font prendre au petit matin en flagrant délit d’adultère dans une voiture au bord d’une plage. Il y a quelques mois, c’est l’actuel ministre de l’Emploi Mohamed Yatim, ancien patron du syndicat-maison du PJD, qui est aperçu déambulant main dans la main avec sa dulcinée sur les champs Elysées. De attitudes qui font apparaître une propension de la part des dirigeants islamistes, connus pour leurs positions moralisatrices concernant les mœurs, à mettre le doigt dans le pot de confiture qu’ils interdisent aux autres.

« Si dans le domaine des libertés individuelles personne n’a le droit de reprocher quoi que ce soit aux islamistes comme aux autres, la liberté étant la règle, il est tout de même surprenant de constater l’existence d’un double-langage de leurs parts », souligne un ancien ministre de gauche qui faisait partie du premier gouvernement d’Abdelilah Benkirane. En effet, les électeurs pourraient être décontenancés par le changement dans les postures des cadres du PJD qui, une fois élus ou nommés ministres, renient leur idéologie d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chergui 19:46 - janvier 3, 2019

    Fait ce que je te dits, mais pas ce que je faits. Ceci ne nous interresse pas,ceux qui sont au gouvernement sont là pour la bonne marche des institutions la securitee du pays,pour chercher un systeme social avantageux aux pauvres et les plus demunis
    les parlementaires doivent remplir les sieges du parlement.parlez nous de l essentiel de l etat et du Maroc et ne pas devier les problemes graves et hante le peuple marocain

    1. Abdou Filali 01:50 - janvier 4, 2019

      Vous participez a la polémique sans les précautions nécessaires. on devrait vous nommer Maghreb bêtise.

  2. ملاحظ 23:10 - janvier 3, 2019

    صورة مفبركة والدليل باريس فيه درجة تحت الصفر…ألا لعنة الله على المفبركين

    1. Ben Zaïd 12:03 - janvier 4, 2019

      Et les autre dans la même photo , se sont ils vétus en manteaux?? Ouvre ton cerveau !

  3. AHMED AZOUGARH 01:11 - janvier 4, 2019

    BELLE VIE MADAME : LA DÉPUTÉE DU MAROC , LYPOCRISIE C’EST UN PLAT QUI SE MANGE FROID , FAITES CE QUE JE VOUS DIS , MAIS NE FAITENT PAS CE QUE JE FAIS .

  4. Boumahdi 06:19 - janvier 4, 2019

    Je ne vois aucun lien entre l’ensemble des événements à l’exception de votre article. Un peu d’objectivité et plus de professionalisme SVP. N’oubliez pas que vous êtes Journaliste. À bon entendeur

  5. Hamed Benab 07:13 - janvier 4, 2019

    Vous avez entendu de la liberté individuelle de faire son choix quant a son comportement pourvue que vous ne déborde pas sur la liberté des autres. Si elle fait son travail comme il se doit alors il est où le problème ? Vous êtes qui pour jugé les gens ? Ce qu’elle est parle plus fort que ce que vous essayez de dire, les personnes sont signé par leur comportement et leur agissements auprès des autres dans leur vie de tous les jours est non par leur tenu vestimentaire.

  6. Observateur 09:39 - janvier 4, 2019

    Maghreb stupidité. Un pseudoarticle de journaleux qui verse dans la connerie pour faire le buzz. Occupez vous de ce qui peut être utile pour la société et non des comportements individuels qui ne nuisent à personne.

  7. Khalid 11:30 - janvier 4, 2019

    Événement parfaitement bien étudié pour dévier la population ….bravo photoshop

  8. Abdou sammak 14:04 - janvier 4, 2019

    خبر كاذب للنيل من سمعة مناظلة تشكل شوكة في حلق الدولة العميقة. إنها الصحافة الصفراء

  9. Nadia 15:28 - janvier 4, 2019

    .قبح الله سعيكم تنهشون لحوم الأبرياء
    المغرب غارق مشاكل كلاوه أعداء بلادهم
    الناس ميتين بالجوع و بالبرد و انتم .خدامين تا تكذبو
    ديرو الخير و ديرو خدمتكم و الامانة لي تا تمليها عليكم مهنة الصحافة. حسبنا الله و نعم الوكيل في أمثالكم

  10. Mohmmed 15:30 - janvier 4, 2019

    C’est à vous qu’on devrait donner 8 ans de prison pour informations mensongère

  11. Ahmed 10:20 - janvier 5, 2019

    نعلة الله على المنافقين والمنافقات و الإنتهازيين و الإنتهازيات.

  12. E. Saïd 21:17 - janvier 7, 2019

    C’est qu’une bande d’hypocrites. Vous avez omis de citer les deux tourtereaux alors tous les ministres pris en flagrant délit d’adultère,l’autre ministre qui a installé un  » pritch » au sein même de son cabinet, sans parler de ceux qui ont opté pour la polygamie….Bref, au Maroc,on affaire àun parti de Sexlamiste. Le néologisme est improvisé à l’instant-même.