Maroc : l’AMDH dans la ligne de mire de Laftit et El Hajoui

Les choses sérieuses commencent pour l’Association marocaine des droits humains (AMDH), une ONG sur tous les fronts et des manifestations au Maroc.

Selon nos informations, le ministère de l’Intérieur et le Secrétariat général gouvernement (SGG), étudient l’éventualité d’interdire l’AMDH en se basant sur les fonds étrangers perçus par cette ONG, mais jamais déclarés comme l’éxige la législation nationale.

L’AMDH, à en croire nos sources, ne fait qu’agir au service du courant politique qui en tire les ficelles, à savoir Annahj Addimocrati, un groupuscule d’extrême gauche allié, pour le moment, aux islamistes d’Al Adl Wal Ihsane, une mouvance islamiste interdite mais tolérée par les autorités marocaines.

Ces deux mouvances, pour rappel, animaient les manifestations du 20 février, mais également celles de Jerada dans l’Oriental tout à fait récemment.

Abdelouafi Laftit et Mohammed El Hajoui, son collègue au SGG, iront-ils jusqu’au bout ?
L’avenir proche le dira…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *