Maroc: le général Mohamed Haramou tisse sa toile et « quadrille le territoire national »

La Gendarmerie royale, que dirige depuis peu le général de corps d’armée Mohamed Haramou, mobilise des dizaines de millions de dirhams pour construire de nouvelles brigades et mieux quadriller le territoire national. 

Selon des documents consultés par nos soins, des brigades accompagnées de logements de fonction seront construites en début de cette année 2019 à Oulad Abbou (région de Safi), à Kettara (région Marrakech), à Bouizakarne (région de Guelmim), à Tamzaourte (près d’Agadir) et à Sidi Issa (aux environs de Béni Mellal).

Chaque marché, selon les mêmes documents, coûtera entre 8 et 9 millions de dirhams. Le général Haramou dirige la Gendarmerie royale depuis décembre 2017 en replacement du général Hosni Benslimane.

En juillet 2018, il a été élevé au rang de général de corps d’armée, soit le plus haut grade de l’armée marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Aziz 18:55 - janvier 22, 2019

    Ayez le vertu et motivez vos agents il faut que leurs miseres de salaire dépassent 1million de CT pour qu’il vivent honnêtement et s’ abstinent à tendre la main