Maroc: l’Istiqlal interpelle Akhannouch concernant l’importation du thé chinois

La polémique bat toujours son plein à propos du thé importé de Chine et soupçonné de contenir de fortes doses de pesticides. Le 21 mars, parti de l’Istiqlal (PI) avait interpellé le gouvernement par écrit au sujet des mesures prises pour la protection du consommateur. « Notre requête était destinée au ministre chargé des Affaires générales, mais elle a fini par être transmise au ministère de l’Agriculture », explique une source au parti de Nizar Baraka.

Aziz Akhannouch, en sa qualité de ministre de l’Agriculture, a la tutelle sur l’Office national de sécurité sanitaire des aliments (ONSSA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *