Nigéria : La CIA en alerte maximale

Le plus peuplé des pays africains, mais également l’un des plus riches (170 milliards de dollars de PIB) -puisque disposant…

d’une manne pétrolière considérable (1,7 millions de barils/J)- inquiète fortement les Etats-Unis d’Amérique. La multiplication d’attentats, d’actes de vandalisme et de pogroms respectifs entre musulmans et chrétiens -faisant des milliers de morts- sont autant de facteurs  de stress pour l’administration américaine. De plus, la crise au sommet de l’Etat qui dure depuis l’annonce de la maladie du président élu Oumaru Yar’Adua attise les convoitises des différents courants politiques à Abuja. La CIA aurait dépêché plusieurs de ses agents sur place afin de suivre de près la situation dans ce pays de 150 millions d’habitants.
Langley a mobilisé toutes ses antennes, notamment celle d’Accra au Ghana afin d’envoyer des « notes » détaillées quotidiennes à la Maison Blanche et au Département d’Etat. Il faut dire que les Etats-Unis voulaient faire de ce géant anglophone la vitrine de la démocratie en Afrique. Le pari semble très loin d’être réussi, puisque la classe politique nigériane est empêtrée depuis des années dans la corruption et les intrigues de cour, et que l’escroquerie la plus répandue au monde, le « scam 419 », porte également le surnom d’ « arnaque nigériane ». A Abuja, les chancelleries occidentales, qui ont remarqué le remue-ménage des agents de la CIA, ne cachent pas leur crainte d’une « grande surprise », comme seuls les Américains savent orchestrer…Au Nigéria, un coup d’Etat n’est jamais loin…

{JCSBOT SUBSCRIPTION=13,10,11,12}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *