Pourquoi l’insaisissable Amar Saadani drague ouvertement le Maroc

C’est la première qu’un dirigeant algérien critique aussi ouvertement le Polisario et reconnaît clairement que le Sahara est marocain ! Amar Saadani a crevé définitivement l’abcès en clamant haut et fort dans une interview publiée par le média électronique algérien TSA que l’Algérie doit cesser de soutenir financièrement le Polisario et devra faire la paix définitivement avec le Maroc. Mais à quoi rime ces déclarations fracassantes ? Pourquoi l’aventurier Amar Saadani a violé aussi radicalement l’un des dogmes du régime algérien : la question du Sahara Occidental ?

La raison est loin de concerner un quelconque amour sincère de Saadani pour le Maroc. En vérité, Amar Saadani utilise le Maghreb et la question du Sahara Occidental pour se positionner sur l’échiquier politique algérien et tente de vendre ainsi aux partenaires étrangers de l’Algérie l’image d’un dirigeant décomplexé, ouvert, conciliant, innovant et subtile. Oui, Amar Saadani veut revenir aux commandes en Algérie et il sait très bien que l’actuelle conjoncture politique peut lui permettre d’explorer de nouvelles perspectives. Une grande partie du FLN lui voue beaucoup d’estime et l’emprisonnement récent de Mohamed Djemai, le dernier secrétaire général du FLN, lui ouvre un boulevard pour signer son retour au FLN.

Oui, et de nombreuses sources proches de l’entourage d’Amar Saadani nous le confirment, l’ancien président du parlement algérien entre 2004 et 2007 veut revenir à la tête du FLN pour le conduire dans les prochaines échéances politiques du pays. Les élections du 12 décembre prochain ne représentent pas une étape capitale pour le pays aux yeux de Saadani. Rusé et malin, l’homme sait que le prochain président ne sera le véritable détenteur du pouvoir. Saadani ne veut donc pas être Président en 2019. En revanche, il sait que les prochaines élections législatives et la composition du futur gouvernement est un enjeu majeur. Et pour prendre le pouvoir, il drague non seulement Gaid Salah qu’il encense à chaque fois, mais il séduit aussi les grandes puissances notamment la France, où il compte de nombreux contacts de haut niveau, et les Etats-Unis avec lesquels il essaie de nouer des relations dans les coulisses.

Mais pour ce faire, il veut les convaincre qu’il peut fédérer les voisins maghrébins et peut amener le régime algérien à dépasser certains de ses dogmes qui l’empêchent de s’intégrer dans une dynamique régionale et internationale. La fin d’une Algérie ringarde, isolée et diplomatiquement têtue, voila le projet que Saadani veut soumettre aux partenaires français et américains qui insistent sans cesse sur une transmission rapide du pouvoir algérien vers une autorité légitime. Un rapprochement avec le Maroc et le Maghreb est un atout de séduction majeur pour Saadani dans ce contexte bouillonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. rosa 23:10 - octobre 18, 2019

    Ce saadani de merdé qui ne sert a rien que de manger a tout les ratelier ne va pas nous leurré on connait ses frasque honte a lui
    Va m’occuper de tes derboukas

  2. abouazza 23:48 - octobre 18, 2019

    Analyse qui ne me convainc guère.

  3. Tamar 09:24 - octobre 19, 2019

    Cynisme à part, c’est un bon pas vers la bonne direction, dit il tend une main reconciliatrice et progressiste,il faut saisir vraiment cette opportunité, ça aidera à changer le status- qui et les rhétorique belligérantes et réactionnaires

  4. Vulpes Zerda 15:48 - octobre 19, 2019

    Cet ignoble individu veut finir ses jours au Maroc, c’est tout. Il vit en france et Il sait que revenir en Algérie lui coûtera très cher (prison, etc…).

  5. Flytoxe 19:01 - octobre 19, 2019

    Algerianise grâce au S12 ce tunisien n’a rien d’Algériens.
    Un kouade a la recherche d’un asile au Maroc.

  6. Imad 19:23 - octobre 19, 2019

    Cet energumen n’a aucune dignité, il cherche un refuge pour se la couler douce. Pauvre minable, il doit se taire car son heure va bientôt donner.

  7. Akimlal 20:06 - octobre 19, 2019

    Il prépare son exil au Maroc !!! A Laayoun. Hihihi

  8. Mohamed 13:20 - octobre 20, 2019

    L’homme Sait très très bien ce qu’il dit, il était secrétaire général du FLN، donc il connaît très bien ce dossier et ses secrets, c’est un homme politique qui choisit le timing de ses actions et ses interventions dans la scène politique de son pays qui traverse une période difficile, mais l’homme va se retrouver face à la junte militaire algérienne qui a bénéficié de l’affaire du Sahara pour accumuler des milliards de dollars de profits , et les médias ayant servi comme tambour de propagande

  9. Mohamed 13:47 - octobre 20, 2019

    Il ne faut pas faire la fuite en avant ou faire comme une autruche qui met sa tête dans le sable pour ne pas voir la réalité en face, Au lieu de s’attaquer à l’homme il faut se demander pourquoi le régime algérien s’est obstiné durant des décennies à gaspiller des milliards de dollars seulement pour piétiner un pays, quelque soit sa politique, au lieu dépenser ces sommes faramineuses, qui sont de l’argent des algériens, pour réaliser le développement économique et social de ses citoyens

    1. Borabora 23:51 - octobre 21, 2019

      Nous n’avons pas d’ordre à recevoir de votre part , l’Algerie est et sera toujours aux côtés des peuples opprimés.
      Quant à ce traitre à la gueule fripée tel un crocodile, il finira un jour à el harrache et ses biens confisqués . Le grand peuple Algérien est déterminé à chasser le système mafieux auquel appartenait ce malfrat de pompiste . Vive le grand peuple ,qui est un exemple pour le monde entier pour son civisme et pacifisme dans sa lutte . Le drapeau algérien remplace l’effigie de Che Guevara dans les manifestations. Alger qui est la Mecque des révolutionnaires, deviendra celle des révolutions . Gloires à nos martyres qui se sont sacrifiés pour notre patrie .

  10. Benz.mohammed 02:01 - octobre 21, 2019

    Il a la tronche rincée avec les eaux usées des sous-sols de la ville ou il creche

  11. Ainouche 09:37 - octobre 21, 2019

    Je pense que Saidani à jete un pavé dans la mare et que c’est un opportuniste qui doit se taire et disparaître de la scene politique. Vive l’Algérie, gloire aux martyrs.

  12. Oural 16:41 - octobre 23, 2019

    IL PEUT REVER S’IL POURRA REVENIR UN JOUR AU X COMMANDES DES INSTITUTIONS DE L’ETAT UN VOYOU PAREIL IL SE VEND POUR AVOIR L’ASILE POMITIQUE .

  13. aribi 18:51 - octobre 30, 2019

    D’ou sort -il ce journaleux ? l’union du maghreb va plaire a la france et les US !!!!!!! c’est affligent !!!
    depuis 57 ans ces deux puissances ( france + us) travaillent pour la division; la zizanie ; fermeture frontieres;
    preparation a la guerre (achat d’armes);……..via des regimes(algerien+marocain) corrompus et a leur soldes.
    Je suis convaicu que l’unité et/ou l’existance d’un maghreb constitue le pire des cauchemars pour la france
    et le lobby sioniste soutenue par les USA.
    Mr. le journaleux sachez que le temps de l’imprégnation des esprits par votre propagande est terminé.
    L’union des peuples est une réalité et le compte a rebours pour la disparition des regimes est enclenché.