Qatar: le duo Arabie Saoudite-Emirats Arabes Unis cale en Afrique

Malgré une vaste offensive menée en Afrique par les diplomates de Ryad et d’Abou Dhabi, le nombre des ruptures des relations diplomatiques avec le Qatar reste faible. A ce jour, sept pays seulement ont décidé le gel de leurs relations avec le petit émirat, parmi lesquels l’Egypte et le Sénégal pour les plus influents sur le continent. Le Nigéria, la Côte d’Ivoire, le Soudan, l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, l’Angola, le Cameroun et l’Afrique du Sud n’ont pour l’heure pas répondu aux « pressions amicales » des Al Saoud et Al Nahyane. Afin de contraindre davantage de pays à s’engager diplomatiquement à ses côtés, Ryad pourrait décider de plusieurs mesures contraignantes. Selon le chercheur Benjamin Augé, cité par le quotidien français Le Monde, serait envisagé « l’arrêt potentiel d’une manne financière qui reste somme toute modeste, et de compliquer les procédures pour l’obtention des visas, notamment dans la période du pèlerinage ». Des balles létales que l’Arabie Saoudite ne pourra tirer qu’une seule fois.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *