Un syndicat marocain appelle à imposer un visa aux ressortissants de l’espace Schengen

La Confédération démocratique du travail (CDT), l’une des plus vieilles centrales syndicales du Maroc, veut imposer un visa aux ressortissants de l’espace Schengen, et ses parlementaires saisissent le ministère des Affaires étrangères à ce sujet.

C’est l’une des questions qui risquent de créer une polémique entre le Maroc et ses voisins européens, notamment les ressortissants de l’espace Schengen. De sources parlementaires, on apprend que les élus de la CDT vont saisir le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, lors de la séance des questions orales du 17 octobre à la chambre des Conseillers. L’espace Schengen regroupe 26 pays au total dont 22 Etats européens et quatre pays associés. Il a été crée en vertu des accords homonymes signés en 1985 et est entré en vigueur une décennie plus tard.

Les parlementaires de la CDT veulent que le Maroc agisse par la réciproque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *