Trafic de fiches S entre la France et le Maroc

Selon l’hebdomadaire français Le Point et le quotidien Libération, un officier de police français a été placé en détention provisoire il y a deux semaines, soupçonné d’avoir livré des informations confidentielles aux services de renseignement marocains. Depuis trois ans, le capitaine de police en poste à la Police de l’air et des frontières (PAF) de l’aéroport d’Orly? en région parisienne, aurait ainsi communiqué aux « espions » marocains un certain nombre d’informations concernant des personnes fichées S -pour atteinte à la sûreté de l’Etat -. Au terme d’une enquête lancée en novembre dernier, il a été mis en examen pour corruption, tandis que plusieurs agents marocains ont été identifiés. En échange de ces informations, le policier français, proche de la retraite, se serait vu offert plusieurs voyages au Maroc tous frais payés, selon les deux journaux français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *