Tunisie : comment Youssef Chahed a renversé Caïd Essebssi avec l’aide de Rached Ghannouchi et Lotfi Brahem

Ils attendaient le président de la République, les Tunisiens ont eu droit au Premier ministre. Celui que beaucoup prétendaient affaibli et en fin de course, a joliment rebondi mardi soir lors d’une allocution télévisée surprise. C’est donc un Youssef Chahed en pleine confiance et totalement remonté qui a « dézingué » Hafedh Caïd Essebssi, en direct sur la télévision publique. Le Premier ministre n’a pas mâché ses mots en évoquant nommément le fils du chef de l’Etat et sa « clique », qui « ont détruit » le projet Nidae Tounes, selon les propos de Youssef Chahed.

Mais que cache donc cette offensive du Premier ministre tunisien ? Selon des sources proches de Youssef Chahed, ce dernier aurait mis le président de la République devant ses responsabilités en lui demandant de le soutenir publiquement. Chose que Béji Caïd Essebssi n’envisageait pas,  préférant rester à distance de l’ensemble des partis politiques, en suspendant notamment l’Accord de Carthage 2.

Youssef Chahed aurait alors émis le vœu de s’adresser directement aux Tunisiens. Le président n’a pas pu refuser cette requête venant d’un homme qui se sentait directement visé par l’entourage du palais de Carthage. Le Premier ministre a trouvé des appuis auprès du patron d’Ennahda, Rached Ghannouchi, et du  ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem.

Mis au pied du mur par Hafedh caïd Essebssi et ses amis, Youssef Chahed pouvait soit jeter l’éponge et s’éclipser de la scène politique, soit faire face et défier le fils Essebssi. Le choix a été vite fait en faveur de la deuxième option. Ce qui replace le jeune Premier ministre au centre de l’échiquier politique et donne un coup de vieux, et un « air Trabelsi », au palais de Carthage et à Nidae Tounes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Cocu 11:57 - mai 30, 2018

    Youssef chahed est tombé dans le piege de ghannouchi comme un novice et les dindons tunisiens crient victoire il sera hors circuit avant 2019 . Mohsen marzouk a essayé et ejecté . Les deux vieux travaillent en equipe le premier veut rester president le second grand calculateur devant l’eternel travaille a long terme pour la ouma . Tres bientot chahed sera de l’histoire ancienne .

  2. […] de Youssef Chahed fait parler aussi en dehors de la Tunisie. Selon le site français « Maghreb Intelligence «c’est donc un Youssef Chahed en pleine confiance et totalement remonté qui a dézingué Hafedh […]

  3. cherif m'rad 01:02 - mai 31, 2018

    BCE…..est malin il finira par limoger Y.Chahed…..

  4. Fesdis 16:06 - mai 31, 2018

    Youssef chahed n’a aucun lien de parenté avec Bce. Son seul lien il la avec USAID un organisme americain impliqué dans toutes les revolutions colorées . Voila pourquoi un simple agent de l’USAID a l’ambassade americaine a tunis nommé chahed parainné toujours par ennahda risque de se retrouver president . Voici un passage de la lettre envoyée par Habib ayeb un chercheur universitaire tunisien de l’universite paris8 a youssef chahed vous seriez edifiés « Ce qui m’a le plus frappé c’est votre passage assez long au sein de L’USAID vous n’ignorez evidemment pas les roles reels de cet organisme gouvernemental americain ou vous avez eté recruté . Vous n’ignorez pas non plus sa participation dans l’organisation des coups d’etat un peu partout dans le monde notamment en amerique latine allende au chili cuba kacem irak……. Je ne peux pas imaginer que vous ignoriez l’implication de l’USAID dans tous ces evenements » et il termine sa lettre par JE NE VOUS FAIT PAS CONFIANCE.