La Tunisie dans l’impasse : Mechichi envisage la démission pour sauver sa peau

Engagé dans une guerre sans merci contre le président de la République, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, envisage de présenter sa démission et jeter l’éponge. Une information révélée à Maghreb Intelligence par une source très proche du pensionnaire de la Kasbah qui serait très agacé par la tournure du mercato ministériel. La colère populaire, les critiques virulentes sur sa prestation et les multiples appels à démissionner ont affecté la famille Mechichi, à l’origine de ce revirement de situation.

La pression est palpable. Le chef de l’exécutif a fait part de son intention de quitter le navire, pour des raisons purement personnelles, à ses proches et au très contesté titulaire du perchoir, Rached Ghannouchi, son principal appui contre le président de la République. Une décision rejetée de facto par le leader islamiste, ce dernier aurait même convoqué une réunion d’urgence à son domicile à cité El Ghazela pour dissuader Mechichi de se retirer, l’encourager à garder le cap et espérer pouvoir plier Kaïs Saïed.

De son côté, le pensionnaire de Carthage persiste et signe : il n’autorisera pas les quatre ministres, choisis lors du mercato ministériel et soupçonnés de corruption, à prêter serment, une mesure fondamentale pour entamer leur mission. En effet, le président de la République en veut encore et toujours à Mechichi qu’il a lui-même sorti de l’anonymat pour le désigner ministre de l’Intérieur, avant de l’introniser à la Kasbah. Le départ de Hichem Mechichi, s’il se concrétise, portera un coup dur pour Ennahdha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *