Tunisie : Rached Ghannouchi a-t-il bénéficié du vaccin contre le coronavirus ?

C’est une information à prendre avec des pincettes, le président du Parlement, Rached Ghannouchi aurait bénéficié, clandestinement, du vaccin contre le nouveau coronavirus. Les bruits de couloir en provenance de l’hémicycle du Bardo révèlent que plusieurs hauts responsables et députés, dont le titulaire du perchoir, auraient été vaccinés par un don des ambassades arabes… Et selon certains élus, le récent bain de foule entre l’icône religieuse, à l’accoutumé soucieuse de respecter les gestes barrières, et ses adeptes, en infraction au protocole sanitaire, à l’Avenue Bourguiba, confirme cette révélation.

Ainsi, après le scandale des doses de vaccin offertes par les Émirats arabes unis à la présidence de la République, c’est au tour du Parlement d’être lié à une nouvelle polémique. La liste des responsables ayant fraîchement bénéficié du vaccin VIP préoccupe certains députés au Bardo et pourrait être dévoilée au grand public dans les prochaines heures. Cette opération de vaccination menée secrètement confirme la rupture totale entre les Tunisiens et la classe politique au pouvoir, obnubilée par les intérêts personnels étroits.

Pendant ce temps, l’arrivée des vaccins, annoncée depuis des semaines, tarde à se concrétiser, le nombre de morts continue de grimper et la Tunisie demeure l’un des derniers pays à bénéficier du programme Covax, mis en place par l’OMS et l’ONG Gavi. De leurs côtés, le président de la République, Kaïs Saïed, et le titulaire du perchoir, Rached Ghannouchi continuent leur guerre via réseaux interposés et font des ravages au sommet de l’État. Hichem Mechichi, chef du gouvernement très contesté, se contente lui du rôle de marionnette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *