L’ancien patron de la DDSE, le Colonel Remli Kamel-Eddine de retour à la tête du renseignement extérieur algérien ?

Le Colonel Remli Kamel-Eddine, l’ex-chef de la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), le service de renseignement extérieur algérien, fait son retour à Alger après avoir occupé les fonctions de représentant diplomatique de l’Algérie au Kazakhstan. Il avait occupé ce poste durant toute l’année 2021 et il vient d’être remplacé par l’ancien président du Conseil constitutionnel, Kamel Feniche. Ce dernier est devenu l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République algérienne démocratique et populaire auprès de la République du Kazakhstan depuis le 20 février dernier.

Le retour du colonel Kamel Eddine Remli à Alger a beaucoup fait jaser car il intervient au moment où des changements importants sont attendus au sein des directions des services secrets algériens. L’actuel patron de la DDSE, le général-major Mahfoud est très malade et peine à occuper convenablement ses fonctions. Il n’est pas présent régulièrement à son bureau et laisse ainsi une vacance qui perturbe fortement le fonctionnement du renseignement extérieur algérien. De nombreuses sources croient savoir que le colonel Remli pourrait prochainement faire son retour à la tête de la DDSE.

Cet officier dispose, par ailleurs, d’un atout majeur : il est très apprécié par Abdelmadjid Tebboune, le président algérien, qui voit en lui un officier modèle et compétent. Mais cela suffira-t-il pour réhabiliter Kamel Remli ? Signalons enfin que ce dernier avait dirigé la DDSE entre avril 2019 et avril 2020. Il avait été « dégagé » de son poste à la suite de la chute de son mentor, le puissant général Wassini Bouazza, ex-patron de la Direction générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) et l’un des hommes forts du clan du défunt Gaid Salah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.