Le chef du Polisario Brahim Ghali participera-il au 6ème Sommet Union européenne-Union Africaine à Bruxelles, la semaine prochaine?

Après l’Espagne, l’Union européenne risquerait de compromettre ses relations avec le Maroc à cause de l’éventuelle participation de Brahim Ghali, président de la RASD et du Front Polisario, au 6ème Sommet Union européenne-Union Africaine à Bruxelles, la semaine prochaine.

Selon des sources à la capitale de l’Europe, Brahim Ghali pourrait y faire le déplacement pour les deux jours (17 et 18 février) que dureront les travaux de ce sommet. Cependant, apprend Maghreb-Intelligence de sources informées, le Maroc a déjà mis ses relais diplomatiques en branle pour couper l’herbe sous les pieds du chef des séparatistes.

L’argumentaire de Rabat est des plus clairs: en tant que partenaire stratégique de l’Union européenne, le Maroc ne pourrait jamais accepter la présence de son ennemi numéro 1 à ce sommet. Rabat aurait même menacé de revoir le niveau de sa représentation lors de ce sommet et le réduire au strict minimum, soit à une petite poignée de fonctionnaires.

Rappelons que l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, pour des raisons humanitaires et de santé comme l’ont affirmé les Espagnols, a débouché sur une grave crise entre Madrid et Rabat et qui dure jusqu’à maintenant malgré les signaux d’apaisement de part et d’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.