Maroc : Pourquoi les services de renseignements franco-espagnols ont félicité Abdellatif Hammouchi

La police marocaine, en profonde mutation sous la conduite d’Abdellatif Hammouchi, vient de réussir deux grands coups de maître. En procédant, en l’espace d’un mois, à l’arrestation de deux barons européens du crime organisé, les fins limiers de la DGSN ont eu droit aux louanges des services de sécurité de la France et de l’Espagne.

En effet, le 29 mars à Tétouan, le célèbre narcotrafiquant espagnol Roberto Izquierdo Riegi alias « Le Russe » a été appréhendé par les Marocain chez un de ses complices marocains. « Le Russe », sous la coupe d’une condamnation à 58 ans de prison pour meurtre avait fui 5 mois plutôt un hôpital madrilène et faisait l’objet d’une notice rouge d’Interpol.

Quinze jours plus tard, c’est autour de l’Italien Antonio Prinno, capo napolitain et ancien chef du clan Mazzarella de la Camora, d’être mis hors d’état de nuire par les services marocains. Le mafioso italien, recherché pour l’assassinat de l’un de ses rivaux, et qui coulait avec sa famille des jours paisibles à Marrakech, a été arrêté à l’Ourika, dans la région de Marrakech, après une cavale qui a duré environ cinq années. Depuis quelques années, le pôle DGST/DGSN est devenu incontournable pour les services européens dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Malek 01:09 - mai 29, 2019

    Bravo à nos services de renseignement et de sécurité. J’en suis très fier et félicitations au patron aimable Si Hammouchi.

    1. Lola97 13:03 - mai 29, 2019

      Bravo a notre pays et ses braves hommes de terrain