Un parti de l’opposition prend à partie Angela Merkel

La chancelière allemande Angela Markel a été prise à partie par une formation politique mauritanienne de gauche.

Le parti islamiste représentéau Parlement, Tewassoul, est monté au créneau pour fustiger la présence d’Angela Markel à la cérémonie de remise d’un prix au caricaturiste danois Kurt Westergaard. Celui-là même dont les caricatures sur le prophète Mahomet avaient soulevé un tollé dans le monde arabo-musulman.
Le parti mauritanien a qualifié la présence de la chancelière allemande aux côtés de Kurt Westergaard d’acte hostile à l’islam. Pour se justifier, Angela Merkel a dit défendre la liberté de la presse. Il « importe peu que ces caricatures soient de bon goût ou pas, ou bien qu’elles soient nécessaires, ou même bénéfiques ou pas. L’Europe est un endroit où un caricaturiste a le droit de dessiner quelque chose comme ça », a-t-elle simplement expliqué. A contre-pied de cette position, la même Angela Merkel avait pourtant qualifié deux jours auparavant, d' »odieux » le projet du pasteur américain Terry Jones de brûler le Coran. Des propos qui ne lui ont pas épargné les critiques du parti Tewassoul. Pour ce dernier, le geste de Merkel entrait dans la série d’actes hostiles à l’islam en Europe.
Le parti de Jamil Ould Mansour qui compte 5 députés sur les 95 siégeant au parlement, faisait allusion à la nouvelle loi française sur l’interdiction du port du voile intégral en public.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *