Algérie: qui est Abdelmalek Sahraoui, le chef de file du mouvement qui a fait tomber l’impôt sur la fortune ?

Abdelmalek Sahraoui est l’une des plus grosses fortunes de toute l’Algérie. Or cet oligarque très discret demeure jusqu’à présent méconnu de l’opinion publique algérienne. Pourtant, ce milliardaire voyage en jet privé, possède une collection de voitures luxueuses et dirige la holding Promo Invest, l’un des groupes privés les plus puissants du pays, présent dans plusieurs secteurs en Algérie, notamment dans la distribution de carburants et de produits pétrochimiques avec Petroser.

Le groupe d’Abdelmalek Sahraoui est également, avec sa société GGI Filaha, l’un des plus grands exploitants agricoles avec un total de 17.800 hectares répartis dans les wilayas de Mascara, Saïda, Oran et Adrar. Son groupe produit des raisins de table, des cerises et autres fruits précoces, ainsi que de l’huile d’olive,  des semences de pomme de terre et des céréales.

Excepté son élection comme député FLN en mai 2017 dans sa ville natale de Mascara, ce milliardaire fait tout pour rester à l’abri des projecteurs médiatiques. Une discrétion qui lui permet d’œuvrer secrètement dans les couloirs et salons du parlement algérien afin d’étouffer les lois et projets qui pourraient nuire aux intérêts des oligarques parmi les plus riches du pays. Et c’est justement Abdelmalek Sahraoui qui a été le chef de file du mouvement des lobbyistes qui ont pesé de pour modifier le contenu de la loi de Finances 2018.

Pendant près de trois jours, il a mené jusqu’à tard dans la nuit les conciliabules pour convaincre les députés du FLN et rallier les islamistes qui comptent de nombreux hommes d’affaires acquis à leur cause. Abdelmalek Sahraoui est celui qui a organisé la mise en place du courant fort et puissant afin de noyauter la commission des finances du parlement, et d’exiger le retrait de cet impôt sur la fortune qui allait le contraindre, lui et ses semblables richissimes hommes d’affaires, à payer des taxes considérables sur leur fortune.

Au bout du compte, le patron de Petroser aura atteint son objectif, et derrière son air bonhomme et d’apparente naïveté, l’homme rusé qu’il est a réussi à fédérer autour de lui les forces nécessaires pour faire tomber le « satanique » impôt sur la fortune. La victoire est précieuse, et au sein du FCE d’Ali Haddad, le patronat algérien dont Abdelmalek Sahraoui est vice-président, on a apprécié les services rendus par l’enfant de Mascara. Le trésor public algérien a ainsi perdu une cagnotte potentielle de l’ordre de 50 millions d’euros par an. De quoi construire des écoles et des infrastructures pour les Algériens les plus défavorisés, ceux d’en bas.

Malheureusement, le seigneur Abdelmalek Sahraoui et ses amis se contrefichent de ces Algériens. Dans son jet privé, il ne les croise jamais…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Adj_Ali 13:50 - décembre 20, 2017

    C est de bonne guerre,ce n est plus la periode socialiste:
    on doit poroteger son Avoir:

    1. Meztoul 16:01 - décembre 20, 2017

      effectivement c’est de bonne guerre, par contre il faut partager sa richesse et ses dividendes avec le petit peuple dont certains n’arrivent pas a se payer 1 litre de lait.
      Mr Bill Gates est l’un des plus grands « golden boy » au monde, par contre 50% de sa fortune est destiné aux nécessiteux, aux malades et a la recherche scientique….et pourtant il n’est pas musulman ou arabe !!
      un arabe riche est comme un ane transportant de l’or.

  2. Meztoul 13:54 - décembre 20, 2017

    tout simplement un arriviste voleur/prédateur FLNiste comme le reste des richissimes pseudos infilrés mokoko/tunichiens/algériens a l’image des saidani le drabki et autres !!

  3. nasser 14:50 - décembre 20, 2017

    IL VIENDRA LE JOUR OU IL RENDRA COMPTE AUX ALGERIEN COMMENT IA CONSTRUIT SA FORTUNE PARCQUE A L’ERE DE BOUTEF BEAUCOUP HOMMES D’AFFAIR ONT EMERGE

  4. Hakim ali 18:25 - décembre 20, 2017

    Il entrain de faire main basse sur les terres appartenant au secteur public (Groupe GVAPRO) au niveau de mascara,dans le cadre partenariat public privé…

  5. hovini 19:24 - décembre 20, 2017

    honte a vous Mr sahraoui dieu vous rattrapera

  6. Abe 23:45 - décembre 20, 2017

    Pour une place bien en vue dans les loges princières, ce quidam ne lésine en rien en payant au diable son tribut.Fortunes mal acquises sous l’oeil bienveillant des Bouteflika de service.

  7. […] Malheureusement, le seigneur Abdelmalek Sahraoui et ses amis se contrefichent de ces Algériens. Dans son jet privé, il ne les croise jamais…                                                                      Abdelkader  Skander.                                                                                    http://www.maghreb-intelligence.com/abdelmalek-sahraoui-chef-de-fil-mouvement-a-tomber-limpot-fortun… […]

  8. Bedjou 19:38 - décembre 21, 2017

    C’est juste des anciens pauvres,on ne meme pas dire que se sont des nouveaux riches. La noblesse est culture.

  9. Bedjou 19:41 - décembre 21, 2017

    C’est juste des anciens pauvres,on ne peut meme pas dire que se sont des nouveaux riches. La noblesse est culture.

  10. MANS 01:37 - décembre 23, 2017

    UN TRÈS BON ARTICLE SOUS FORME DE SYNTHÈSE OU BEAUCOUP D’ÉLÉMENTS N’ONT PAS ETE DISSIPÉES DANS LE FOND ET LA FORME EN QUESTION…ON NE PEUT PAS ALLEZ LOIN POUR NE PAS CHOQUER LE LECTORAT.L’AVENIR PROCHE DÉVOILERA LES TENANTS ET LES ABOUTISSANTS DE CES INCROYABLES MAFFIOSOS AU COL BLANC.

  11. Faouzi Bouternikh 15:31 - décembre 23, 2017

    جعلكم الله ذخرا لهذا الوطن الغالي … وفقكم الله أخي المحترم

  12. Nassah ferech 23:26 - décembre 31, 2017

    J espère une révolution qui remettra tout le compteur a zéro depuis l indépendance et surtout les acquis de la racailles d oligarches de la mer de