Ahmed Akhchichine rattrapé par le scandale du Plan d’urgence de l’Education ?

Ahmed Akhchichine, président PAMiste de la région Marrakech-Safi et ancien ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur, serait en train de vivre des moments difficiles.

La raison ? Certains pousseraient à l’ouverture d’une enquête sur le Plan d’urgence initié par le responsable du PAM entre 2009 et 2012, un véritable fiasco ayant englouti la bagatelle de 42 milliards de dirhams.

D’autres affirment que Ahmed Akhchichine serait en disgrâce, n’assistant plus aux activités officielles du roi en sa qualité de président de région. Il ne serait d’ailleurs pas le seul à qui on prédit des jours mauvais, ce serait également le cas pour les responsables régionaux (patrons des académies régionales) impliqués dans ce Plan d’urgence, ainsi que pour plusieurs responsables de premier rang au sein de l’OFPPT.

En novembre dernier, Saâd Eddine El Othmani, chef du gouvernement marocain, avait fait allusion aux scandales du Plan d’urgence lorsqu’il s’était malicieusement interrogé, au Parlement, sur les résultats de ce plan et ceux qui en étaient à l’initiative. L’avenir pourrait réserver de grosses surprises, pas forcément des plus agréables pour Ahmed Akhchichine que d’aucuns présentent comme le futur patron du PAM en remplacement de Ilyas El Omari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *